À Moudon, la Saint-Patrick aura quinze jours d’avance

ManifestationLes Brandons ont choisi l’Irlande comme thème 2018. Une réplique à l’échelle 1/1 du Temple Bar de Dublin sera érigée.

«Décorateurs en chef» des Brandons de Moudon, Pierre Monney et son équipe ont réalisé une réplique plus vraie que nature du Temple Bar de Dublin.

«Décorateurs en chef» des Brandons de Moudon, Pierre Monney et son équipe ont réalisé une réplique plus vraie que nature du Temple Bar de Dublin. Image: JEAN-PAUL GUINNARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il y aura de la rivalité dans l’air en fin de semaine à Moudon. Patron du bourg broyard, saint Étienne devra composer avec saint Patrick, le boss des Irlandais. Quant au perroquet symbole des Brandons, il va peut-être se prendre de bec avec le toucan, qui figure parmi les emblèmes de la brasserie Guinness. Pour leur édition 2018, les organisateurs ont en effet choisi pour thème l’île d’Émeraude et ses traditions, souvent festives. Pour l’occasion, ils ont baptisé leur traditionnelle manifestation de fin d’hiver St Brandon’s Days.

Et alors que Moudon va virer au vert, il ne faudra en aucun cas manquer de passer par la place du Marché, sur laquelle se dressera un lieu incontournable des nuits dublinoises. Aidé de toute son équipe de bénévoles, Pierre Monney a recréé, plus vrai que nature, The Temple Bar. Tout de bois et de vernis, la reproduction en deux dimensions a fière allure. Il faut dire que le gaillard a du métier, lui qui occupe ce poste au sein du comité depuis une quinzaine d’années. Un bail au cours duquel il a notamment réalisé un bateau pirate, une maison hantée et une mappemonde géante.

Par la grande porte

Mais, en 2018, Pierre Monney tire sa révérence de décorateur en chef des Brandons moudonnois. Et avec une telle réalisation, c’est par la grande porte qu’il va sortir du comité d’organisation. Son président de fils, Frédéric, ne s’en cache pas: «C’est sans doute sa plus belle réalisation.»

Un avis partagé par le paternel et l’équipe de huit personnes qui s’est dépensée sans compter depuis début novembre pour que l’impression soit des plus réalistes. «C’est vrai que le rendu est excellent. Et puis, c’est à l’échelle 1/1!» Jugez plutôt. Juché au sommet d’un escalier (forcément vert, blanc et orange) de 1,5 m qui conduit à la scène, le Temple Bar moudonnois mesure 3,25 mètres de hauteur pour 7 mètres de large. Les couleurs sont à s’y méprendre, tout comme les inscriptions typiques des pubs britanniques, imprimées sur des autocollants avant d’être fixées sur la façade. Et pour compléter l’illusion, les artisans ont encore pris le soin, comme dans la capitale de l’Eire, de surmonter les balcons fleuris de l’établissement d’un mur de briques rouges de 2,5 mètres. Pour un peu, on prendrait les flots de la Broye pour ceux de la Liffey. «Cherry on the cake», les organisateurs ont fait venir pour un concert les Raglan Trail, un groupe qui joue justement au Temple Bar. Finalement, c’est peut-être pour éviter la confusion que Pierre Monney et son équipe ont réalisé une fresque en trompe-l’œil du temple Saint-Étienne. «Elle sera disposée dans la continuité du pub, dont on voulait qu’il semble intégré à la ville de Moudon.»

Perfectionniste, l’équipe a le soin du détail. Elle ne va ainsi pas oublier de suspendre des pots de fleurs au bâtiment, ni de poser les deux tonneaux typiques qui trônent généralement devant le pub, tout près de la borne en pierre qui marque l’angle avec Temple Lane South.

Le groupe de bénévoles n’a pas compté ses heures. «On vient un soir par semaine depuis novembre et sept jours sur sept les quinze derniers jours», souffle Magalie Décorvet. Et comme s’il fallait donner à ce décor une touche d’Irlande en plus, il a également réalisé un tonneau de whiskey Jameson ainsi qu’une pinte et la harpe du logo Guinness. De taille géante. Soit à la mesure de l’œuvre réalisée pour ces St Brandon’s Days.

Brandons de Moudon, du 1er au 4 mars www.brandons.ch (24 heures)

Créé: 26.02.2018, 07h12

Demandez le programme

Jeudi 1er mars
Bal costumé des aînés (14 h 02), loto à la grande salle de la Douane (20 h 01), ouverture du bar du Comité (21 h 35).

Vendredi 2 mars
Cortège aux flambeaux (20 h 01), ouverture officielle de la fête avec la remise des clés de la ville sur la place du Marché (20 h 46), concours des masques adultes (21 h 21), dans plusieurs établissements publics: Café du Nord, Le Chambord, Café du Pont, Le Kamin, La Banque et Piazza Italia. Les prix seront remis à 00h59 sous la Grenette.

Samedi 3 mars
Concours des masques enfants (13 h 45), cortège des enfants (15 h 32), cortège de nuit des Guggenmusik (20 h 07), élection de Miss St Patrick (23 h 59) sous la Grenette

Dimanche 4 mars
Mégaconcert apéro sous la Grenette (10 h 01), grand cortège des Brandons (14 h 32), concert de musique irlandaise sous la Grenette avec Raglan Trail, groupe venu expressément de Dublin (20 h 36).

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...