La mue à 25 millions d’Henniez prend forme

ÉconomieAprès deux ans de chantier, le projet H2Orizon va entraîner une centralisation dans l’usine principale et la fermeture de celle du village.

L’arrivée des cuves de fabrication des jus de fruits à l’usine Henniez de Treize-Cantons annonce le prochain arrêt du site de production del’intérieur de la localité.

L’arrivée des cuves de fabrication des jus de fruits à l’usine Henniez de Treize-Cantons annonce le prochain arrêt du site de production del’intérieur de la localité. Image: JEAN-PAUL GUINNARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La bise glaciale qui traversait la plaine de la Broye, lundi, s’engouffrait volontiers dans l’usine principale de Nestlé Waters Suisse, dans la zone industrielle de Treize-Cantons. Plusieurs cuves en inox d’une capacité allant de 2 à 25 m3 attendent de trouver leur place dans une usine éventrée pour l’occasion. Vu la dimension de ces imposantes citernes, manipulées avec toute la précaution voulue par les ouvriers affairés sur le chantier, il a même fallu déplacer une rampe de luminaires. Au total, seize cuves seront livrées durant toute la semaine, marquant la dernière étape du projet d’investissement H2Orizon, chiffré à 25 millions de francs et lancé en 2018.

Pour les jus de fruits

«D’ici à cet été, ce secteur de l’usine accueillera la ligne de production des jus de fruits et boissons aromatisées, actuellement produits dans l’usine du village. Le bâtiment est en train d’être équipé puis, dès le mois de mai, nous allons y transférer la ligne de production de l’usine secondaire, qui avait été installée en 2014», présente Bernard Reutenauer, chef de projet pour Nestlé Waters. L’usine historique de production d’eau minérale fermera alors ses portes. Et après deux mois de tests, la production pourra être lancée dès septembre, mettant fin au chantier.

Présenté au printemps 2018 et lancé dès la fin de la même année, H2Orizon a déjà entraîné le remplacement de deux lignes de production de bouteilles en verre, par une seule plus efficiente. «La plus ancienne datait de plus de 30 ans et la consommation d’eau minérale en verre a tendance à diminuer», détaille le responsable, qui précise que la nouvelle ligne permet de travailler à deux équipes.

Moins de transit

L’espace libéré permettra de rapatrier la production des jus de fruits, libérant dans le même temps le village d’Henniez des nuisances du transit de 1100 camions et 600 navettes chaque année entre les deux sites, distants de 2,5 km. La trentaine d’ouvriers de l’usine historique étant transférés au bord de la route cantonale, la Municipalité voit naturellement cela d’un bon œil. «Supprimer ce va-et-vient tout en maintenant les emplois sur le territoire communal va dans le sens des préoccupations écologiques actuelles», commente le syndic, Yannick Escher. Implantée en zone artisanale, l’usine du village devrait être vendue par la suite.

Cet investissement record pour Nestlé Waters devrait permettre de réduire de près de 250 tonnes les émissions de CO2 par an. Outre les transports économisés, il sera possible d’utiliser davantage l’énergie produite par la centrale de biogaz voisine. Une économie de 25'000 m3 d’eau par an, pour le lavage des verres, était aussi estimée à la présentation du projet.

À terme, 200 des 270 employés de la filiale suisse de Nestlé Waters seront réunis sur le site de Treize-Cantons, dont une vingtaine d’apprentis. Si le siège de l’entité représentant près du quart du marché suisse des eaux minérales reste basé à Henniez, les autres collaborateurs sont employés à Saxon, où est produite la marque Cristalp. La multinationale veveysanne avait racheté les Sources minérales Henniez SA à la famille Rouge en 2008, soit trois ans après le centenaire de la marque.

Créé: 22.01.2020, 08h32

Articles en relation

La plus grande usine de biogaz a été inaugurée dans la Broye

Broye Installée à coté de l'usine d'Henniez, elle permettra d'alimenter 1000 ménages en électricité grâce à la décomposition de 28 000 tonnes de déchets organiques: du lisier et du marc de café. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.