Neuchâtel refuse les eaux usées de Cudrefin et Chabrey

PolitiqueLes deux Communes envisageaient de poser un tuyau dans le lac pour se raccorder à une step neuchâteloise. Le Canton dit non.

La station d’épuration de Cudrefin date des années 70.

La station d’épuration de Cudrefin date des années 70. Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A la recherche d’une alternative à leur station d’épuration (step) vieillissante, les villages de Cudrefin et de Chabrey ne pourront pas envoyer leurs eaux usées se faire traiter à Neuchâtel. Le Service neuchâtelois de l’énergie et de l’environnement a en effet mis son holà au projet, courant juillet. «C’est une grosse déception. Nous avons travaillé trois ans à ce projet. Tant la step que la Ville de Neuchâtel nous avaient pourtant donné leur feu vert», déplore Hans Peter Häberli. Le vice-syndic de Cudrefin a communiqué jeudi soir les détails de cette décision lors de la séance du Conseil communal, après la parution d’un article dans L’Express/L’Impartial.

Mise en service dans les années 70, la step de Cudrefin ne respecte pas les dernières normes et arrive en fin de vie. Chaque année, la commune investit entre 20'000 et 30'000 francs en maintenances diverses. «Elle fonctionne toujours et nous l’entretenons, mais il y a souvent des pompes à refaire», déclare l’édile.

Pour remédier à cette situation, la Commune envisageait depuis 2014 de se raccorder aux installations de traitement neuchâteloises via l’installation d’un tuyau de 6 km dans le lac. Un projet, estimé à quelque 7 millions de francs, plus simple et moins coûteux à mettre en œuvre qu’un raccordement à la step d’Avenches ou de Salavaux. «Nous sommes presque au même niveau que la step neuchâteloise. Contrairement à Avenches, il n’y aurait pas besoin de trop pomper», observe Hans Peter Häberli.

Le Canton de Neuchâtel a toutefois signifié aux deux localités du sud du lac qu’il n’entrait pas en matière. Dans leur courrier, les autorités estiment que «d’autres solutions techniques existent et des intérêts prépondérants pourraient s’opposer au raccordement par le lac.» Enfin, les communes sont incitées à «étudier d’autres variantes au sud du lac». «Après avoir reçu cette réponse, nous avons envoyé une lettre pour tenter de discuter. On ne nous a tout simplement pas répondu», réagit le vice-syndic, qui dit garder «un petit espoir de rencontrer les différents acteurs pour tout de même aboutir à une solution».

Selon l’élu, l’opération mériterait tout de même de se réaliser, car elle bénéficie à toutes les parties. Les eaux usées traitées à Neuchâtel servent notamment à produire de l’énergie thermique et électrique par le biogaz. En outre, Cudrefin et Chabrey auraient participé à la réalisation d’un projet en cours d’étude, à savoir la réalisation des infrastructures pour le traitement des micropolluants. Faute de peut-être pouvoir traiter leurs eaux usées de l’autre côté du lac, les deux communes vaudoises viennent en tout cas d’intégrer le projet de step régionale.

Créé: 01.09.2017, 18h45

Vers une step unique?

La step régionale de Payerne pourrait inspirer d’autres projets. Présenté durant l’été, le projet payernois devrait à terme remplacer huit stations situées actuellement dans les cantons de Vaud et de Fribourg. Un second projet de station d’épuration des eaux usées d’envergure régionale pourrait voir le jour dans la Basse-Broye et le Vully.

«A la suite de l’abandon du projet de raccordement lacustre vers Neuchâtel, Cudrefin et Chabrey ont été inclus dans le projet régional pour lequel une étude de faisabilité a été lancée, indique Denis Rychner, en charge de la communication pour la Direction générale de l’environnement. Les frais en sont assurés conjointement par les cantons de Vaud et de Fribourg. Cette étude porte sur les possibilités techniques de raccorder les steps vaudoises de Cudrefin, Chabrey, Bellerive et Avenches ainsi que les installations fribourgeoises de Domdidier, Grolley, Misery, Villarepos et Delley-Portalban à une step centrale dont la localisation n’est pas encore définie.»

Articles en relation

Décès subit du syndic de Cudrefin

Cudrefin Victime d’un malaise cardiaque, Blaise Baumann, syndic depuis son entrée à la Municipalité en 2011, est décédé lundi. Plus...

La step de Payerne coûtera beaucoup moins cher

Broye La step régionale qui remplacera huit stations d’épuration ne coûtera que 58 millions, soit 17 millions de moins que prévu. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.