Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

«De nombreux défis peuvent encore être relevés à Yverdon»

Nathalie Jaquerod a été notamment attirée par Yverdon parce qu’elle allait y trouver l’opportunité de créer un poste de toute pièce.

– Qu’est-ce qui peut bien motiver une Pulliérane engagée comme économiste à l’Office des affaires extérieures du Département des finances à s’engager dans l’Administration communale d’Yverdon?

– A vous entendre, on imagine que vous avez connu un départ en fanfare…

– Le second doit se réaliser sur le site d’Y-Parc. Quel est votre rôle par rapport à ce pôle scientifique et technologique d’importance?

– Qu’en est-il des sociétés proprement dites?

– Yverdon compte aussi un certain nombre d’entreprises du secteur secondaire qui peinent à trouver les moyens de se développer…

– A propos de commerce, quel regard portez-vous sur celui d’Yverdon?

– La Municipalité a récemment autorisé l’ouverture des magasins jusqu’à 18h le samedi. Une bonne idée?

– Certains clients réclament une grande enseigne. Qu’en pensez-vous?