Passer au contenu principal

Nouveaux manèges et traditions pour le Tirage

La plus grande abbaye du canton se réunira du 17 au 20 août.

Le Maxximum2 et le Waterball donneront encore plus d'ampleur à la traditionnelle fête foraine organisée dans le cadre du Tirage de Payerne, du 17 au 20 août.
Le Maxximum2 et le Waterball donneront encore plus d'ampleur à la traditionnelle fête foraine organisée dans le cadre du Tirage de Payerne, du 17 au 20 août.
Sébastien Galliker

Un concours de tir pour les quelque 1000 membres de la société des tireurs à la cible de Payerne, mais aussi l’un des principaux rendez-vous de forains du canton et une fête de Jeunesse. Pour sa 282e édition, le Tirage de Payerne ne dérogera pas, du 17 au 20 août prochains, aux caractéristiques ayant fait son succès depuis 1736. Vendredi, les organisateurs ont présenté les contours d’une manifestation dont le coup d’envoi sera donné ce week-end, avec le tir d’amitié au stand du Vernex, permettant aux fins guidons de régler la mire.

«Avec les chaleurs de ces jours, on espère surtout que la météo restera au beau fixe encore quelques jours, mais si possible avec un peu moins de chaleur», déclare l’abbé-président Pierre-André Zeiter, soucieux que chacun puisse profiter notamment de la fête foraine. La place des tireurs accueillera ainsi près de 35 manèges, dont deux nouveautés impressionnantes: le Maxximum2 propulsera ses occupants dans les airs, tandis que le Waterball permettra aux petits et grands de marcher sur l’eau.

Levées des danses des 48 membres de la Jeunesse, qui tiendra aussi ses bars au Casino-stand, divers bals en soirée à la halle des fêtes ou show de music-hall par la troupe Artisti-K-Baret, samedi à 21 h 30, rythmeront encore un programme qui n’a pratiquement pas changé depuis l’année dernière.

Ainsi, les plus de 500 tireurs qui prennent part au rendez-vous chaque année se défieront le samedi 18 et les couronnes et fanions seront attribués le lendemain, sur la place Général-Jomini, comme c’est le cas depuis le lancement des travaux de restauration de l’abbatiale. Et si les prises et rentrées du drapeau se feront sur la place du Tribunal, au pied de l’abbatiale, celle-ci ne sera pas encore pavée, contrairement à ce qu’avait annoncé le municipal et ancien abbé-président André Bersier, en mars, lors d’une assemblée des tireurs.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.