Nouvelles cadences CFF: «Je gagne une heure par jour»

TransportsLe passage à la demi-heure des trains dans la Broye change la vie des usagers, en douceur. Reportage à l’aube sur la ligne Fribourg-Yverdon.

Payerne, le 18 décembre 2014: le tout nouveau RER de 7 h 02 est encore très peu utilisé par les pendulaires.

Payerne, le 18 décembre 2014: le tout nouveau RER de 7 h 02 est encore très peu utilisé par les pendulaires. Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A 7 h 30 en ce matin de décembre, des dizaines de jeunes se pressent sur le quai 4 de la gare de Payerne pour obtenir une bonne place dans un des wagons qui roulent en direction d’Yverdon. Une demi-heure plus tôt et une demi-heure plus tard, le même quai est presque désert, une petite douzaine de personnes attendent le RER en provenance de Fribourg. Depuis dimanche, jour de l’entrée en vigueur du nouvel horaire des transports publics, les trains circulent selon une cadence à 30 minutes entre Fribourg et Yverdon-les-Bains.

Celui de 7 h 30 figurait déjà à l’horaire 2014, ce qui n’est pas le cas du précédent ou du suivant. Dans les allées des wagons de ce dernier, le joyeux brouhaha des étudiants du train de 7 h 30 a laissé place à un calme à peine troublé par les murmures s’échappant de quelques écouteurs. Les nouveaux régios attirent certes moins de voyageurs, mais il est difficile d’interpréter cette différence: les pendulaires ont-ils besoin d’un laps de temps pour changer leurs habitudes ou les trains existants à l’horaire 2014 collent-ils mieux avec leurs emplois du temps?

Comme la moitié des convois sont toujours à la même heure, certains utilisateurs n’ont même pas remarqué cette «révolution» annoncée. «C’est un nouveau train? Ah oui, il me semblait justement que je ne l’avais jamais pris, sourit Cristina De Sousa, qui pendule entre Payerne et Yverdon. Comme j’ai des horaires de travail irréguliers, je ne prends pas tous les jours le même train.»

Pendulaires satisfaits
Premiers concernés, la plupart des usagers réguliers de la ligne qui traverse la Broye semblent satisfaits de cette «révolution» annoncée par les différentes sociétés de transports publics. «Ces nouveaux horaires offrent plus de souplesse, plus de possibilités», se réjouit Christophe Dind, qui effectue chaque jour le parcours entre Belfaux (FR) et Yverdon-les-Bains pour se rendre à son travail. Un avis partagé par une pendulaire assise quelques banquettes plus loin: «Je suis ravie, je gagne une heure par jour! Je pars trente minutes plus tard de chez moi le matin et rentre trente minutes plus tôt.»

Cette nouvelle cadence profite particulièrement aux pendulaires car elle s’applique du lundi au vendredi, jusqu’à 19 h 30. Une limite que certains regrettent. «C’est bien qu’il y ait deux trains par heure, mais c’est dommage que ça s’arrête à 19 h 30, estime Jordan Pascal, habitant d’Yvonand. Je travaille dans la restauration, je termine tard et dois souvent attendre.»

Si le changement d’horaire de décembre entraîne parfois des retards et d’autres désagréments, tout va bien jusqu’ici sur la ligne Fribourg-Yverdon. La révolution est en marche, mais elle démarre en douceur.

Créé: 19.12.2014, 11h17

Articles en relation

Payerne, Paris et Milan se rapprochent de Lausanne

Transports Pas de grand chambardement cette année dans les horaires mais des connexions améliorées en train, TGV et bus. Tour d’horizon. Plus...

10% d'augmentation

Avec le double de trains sur la ligne du RER Fribourg-Yverdon-les-Bains, les CFF espèrent une hausse de la fréquentation. «Nous recensons entre deux et trois mille passagers par jour ouvrable selon les sections de la ligne, indique Donatella Del Vecchio, porte-parole de l’ex-régie fédérale. Nous nous attendons avec ces horaires à une croissance de l’ordre d’un peu plus de 10% en 2015. Puis le retour à une croissance naturelle de l’ordre de 2 à 3% chaque année.»

Les CFF ont constaté des hausses similaires sur des lignes dont les horaires avaient été nettement améliorés. Pour faire face à ce nouvel afflux, certaines infrastructures comme les Park + Rail ou Bike + Rail doivent être revues ou créées, comme à Cugy (FR) ou Corcelles-Sud.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.