«Nous avons offert un stand au Moulin par solidarité»

Yverdon-les-BainsLa 44e édition du Comptoir du Nord Vaudois ouvre ce vendredi. Avec un invité d’honneur et un invité de cœur.

Pendant une dizaine de jours et à compter de ce vendredi, le pouls économique du Nord vaudois battra du côté du parc des Rives du Lac où se tient la 44e édition du Comptoir du Nord Vaudois.

Pendant une dizaine de jours et à compter de ce vendredi, le pouls économique du Nord vaudois battra du côté du parc des Rives du Lac où se tient la 44e édition du Comptoir du Nord Vaudois.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pendant une dizaine de jours et à compter de ce vendredi, le pouls économique du Nord vaudois battra du côté du parc des Rives du Lac où se tient la 44e édition du Comptoir du Nord Vaudois. Le point sur cet événement annuel qui attend plus de 45 000 visiteurs avec Pierre Gasser, le président de son comité d’organisation.

En découvrant les stands, on se dit qu’il y a deux hôtes d’honneur, non?
Il n’y en a qu’un, Swissint. C’est un centre de compétences de l’armée suisse dont la mission est la promotion de la paix dans le cadre d’opérations internationales. Mais vous faites sans doute référence à la présence du Moulin d’Yverdon. Nous avons effectivement offert un espace à cette société par soutien à la suite de l’incendie qui a ravagé leur bâtiment et outil de production en février. Le Moulin était généralement présent chez nous dans le cadre de La Ferme aux animaux. Cette année, il est dans le circuit et dispose d’une meilleure visibilité pour ses produits.

Sur quelles autres nouveautés attireriez-vous l’attention des visiteurs?
Dans l’idée de donner un coup de jeunes au Comptoir, nous avons trouvé deux sponsors qui ont permis la venue du Jumpark d’Yverdon. Le château gonflable qu’ils ont monté à l’entrée doit permettre aux enfants de s’amuser pendant que leurs parents découvrent les stands ou s’arrêtent dans nos bars et restaurants. Dans la même perspective, nous avons donné un coup de fouet à nos concours de dégustation et leur organisation, notamment en mettant en place une compétition réservée aux membres des sociétés de Jeunesses. Enfin, je rappelle la présence pour la deuxième année consécutive d’un espace SIC tenu par la Société industrielle et commerciale, propriétaire du Comptoir. Elle loue cette jolie surface aux sociétés qui souhaitent y organiser un événement pendant le Comptoir. Et il reste des places.

Votre équipe a repris en 2007 l’organisation de cette manifestation, qu’est-ce qui a changé depuis?
On s’est professionnalisé. On était de vrais amateurs au début. Sinon, les stands sont plus grands. Une tendance qui n’a pas d’impact sur le nombre d’exposants (ils sont 142 cette année), puisque parallèlement, la surface des halles est passée de 5000 à 7000 mètres carrés. Nous avons d’ailleurs atteint il y a deux ans notre capacité maximale. Cela dit, je regrette que certains commerçants de la région ne viennent pas ici. Ne serait-ce qu’en louant une petite surface, ils montreraient qu’ils existent et réagiraient à la concurrence que leur fait Internet. Peut-être ne pensent-ils pas à l’opportunité qu’on leur offre…

N’est-ce pas à vous de le leur rappeler?
C’est sûr qu’on a du boulot à faire dans ce sens-là. Nous allons nous y mettre en vue de l’édition 2019. Et ça devrait nous permettre de diversifier nos stands. Un exemple: Yverdon est une ville plate, idéale pour le vélo, et notre manifestation se tient au printemps. Or je n’ai jamais vu de marchands de deux-roues ici.

(24 heures)

Créé: 16.03.2018, 10h51

Comptoir du Nord Vaudois

Aux Rives du Lac, du 16 au 25 mars. Horaires et programmes détaillés: www.cdnv.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.