Passer au contenu principal

Les opposants aux éoliennes veulent classer le Chasseron

Les anti-éoliens ont récolté plus de 13'600 signatures contre les projets de parc éoliens entre le Chasseron et le Creux-du-Van. Ils demandent de classer ces alpages à l'inventaire fédéral des paysages.

Jean-Marc Blanc, fer de lance des opposants vaudois, assure que l'opération témoigne de la force de frappe des sceptiques de l'énergie éoliennes.
Jean-Marc Blanc, fer de lance des opposants vaudois, assure que l'opération témoigne de la force de frappe des sceptiques de l'énergie éoliennes.
Keystone

Lancée en mai dernier, l’opération des antiéoliens «Sauvez Chasseron - Creux-du-Van», qui se voulait un équivalent jurassien à «Sauver Lavaux», s’est conclue mardi avec un total de 13'619 signatures. La grande majorité a été récoltée via courrier et sur le terrain, assurent les opposants qui s’attaquent aux plus importants projets éoliens vaudois, Provence et Grandsonnaz.

«On visait 5000 signatures. C’est une démonstration de notre force de frappe, les gens qui fréquentent ces lieux, des Vaudois, des Romands et des touristes tiennent à ce qu’ils soient préservés», explique Jean-Marc Blanc, secrétaire général de Paysage-Libre Vaud. Les antiéoliens demandent aux autorités vaudoises et communales d’abandonner les projets. En tête de liste des relais politiques, le député UDC de L’Auberson Yvan Pahud a dans la foulée déposé une interpellation demandant le gel des projets de parcs éoliens, au titre des risques sur la santé de la population. Au niveau fédéral, le conseiller national Michaël Buffat, UDC, demande, lui, le classement à l’Inventaire fédéral des paysages le secteur du Chasseron. Une mesure de classement identique à celle ayant passablement retardé le projet éolien de la Vallée, Eoljoux.

La fronde antiéolienne insiste également sur l’importance des consultations locales, et demande aux Communes à être entendues.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.