Orbe lance à son tour une route de contournement

MobilitéPour alléger le trafic à travers le centre historique, Orbe envisage une déviation via la gare.

La

La "route bleue" doit passer en contrebas, entre la gare, la rivière, et le cadre bâti existant. L'étude vient d'être financée. Image: Maxime Schmid

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un projet majeur, vieux de plusieurs décennies, va peut-être ressortir des cartons dans la deuxième ville du Nord vaudois. Une étude sur la Route bleue (elle tire son nom du trait un jour tracé par son inventeur sur une carte, au stylo bleu) a été acceptée par le Conseil communal d’Orbe jeudi dernier. Les élus, toutefois divisés sur le sujet, ont rejoint l’Exécutif, qui considère comme nécessaire l’étude de cette route de contournement, une option non négligeable pour améliorer la mobilité au centre-ville.

L’enjeu? Pour ses défenseurs, il s’agit d’une étude déterminante. L’idée est de dévier le trafic de la rue des Terreaux notamment, en construisant une nouvelle route à travers le nord de la ville, en se faufilant entre les bâtiments existants. «On a beau chercher toutes les solutions pour alléger le trafic dans la Grand-Rue, quand on traverse Orbe il restera toujours la butte du centre à traverser, explique le syndic, Henri Germond. L’option vaut la peine d’être étudiée. Elle permettrait de mettre en valeur la rue des Terreaux, de la rattacher au centre, et d’aménager la place de la Gare, où arrivera un jour le RER.»

Dans l’hémicycle, on a douté de la pertinence de l’investissement (l’étude est devisée à 434 000 fr.), de sa priorité vu les finances de la commune, et on s’interroge sur le coût du projet. La Municipalité, prudemment, n’avance pour l’heure aucun chiffre pour cette nouvelle route dont on peut seulement dire qu’elle sera difficile à réaliser vu l’état actuel des finances.

Côté sceptiques, on a trouvé «daté» le principe d’une route de déviation de ce genre, passant à travers la place de la Gare, carte de visite de la ville. Pour les Verts, il valait mieux réfléchir à une place sans transit, et éviter de sacrifier de la végétation environnante ou encore de passer près de bâtiments historiques et d’une école. Les rangs écologistes, PLR et Union Libre, bien que divisés, ont toutefois validé l’étude par 31 oui contre 16 non. Le projet devra encore convaincre.

Créé: 21.02.2019, 16h50

Articles en relation

La «Route bleue» doit fluidifier le centre d’Orbe

Urbanisme L’attractivité du centre-ville passe par la réalisation d’un axe de transit. La Municipalité sollicite un crédit d’étude. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.