Passer au contenu principal

Orbe s'inquiète pour ses investissements futurs

La Cité urbigène a opté pour un budget de rigueur pour l'an prochain. Face à un endettement important, les projets futurs seront scrutés de près par l'Exécutif, et l'échiquier politique local.

La rénovation de la place du marché d'Orbe figure notamment au rang des grosses dépenses qui attendent la Commune. Face à un endettement important et un budget serré, nul doute que chaque dépense sera regardée de près par les partis.
La rénovation de la place du marché d'Orbe figure notamment au rang des grosses dépenses qui attendent la Commune. Face à un endettement important et un budget serré, nul doute que chaque dépense sera regardée de près par les partis.
Philippe Maeder

Orbe sait désormais quel sera son programme financier pour les années à venir. Il promet d'être serré. Le budget 2017, qui comprend notamment un gel des embauches, a été validé par le Conseil jeudi soir. Il a toutefois été scruté de près par les élus qui ont obtenu un effort supplémentaire d’économies atteignant 250 000 francs dans les finances générales. Le budget final prévoit un déficit de 1,3 million de francs, sur un total de 39 millions de charges. Le plafond d’endettement brut pour la législature passe pour sa part à 120 millions, à comparer avec les 86 millions prévus en 2011.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.