Payerne abat ses vieux arbres aux troncs creux

BroyeLes platanes de la place de la Concorde ont été coupés lundi. Huit autres suivront au printemps sur la place du Marché.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Privée de cinq de ses platanes, la place de la Concorde, à Payerne, a l’air bien nue. Mais les badauds qui ont assisté à l’abattage en début de semaine auront très vite compris pourquoi ces arbres devaient être coupés: l’intérieur des troncs était creux.

«C’est une particularité de ce type d’arbres, des creux se forment à l’intérieur avec l’âge, explique Ernest Bucher, chef du Service de l’urbanisme et des travaux à la Commune de Payerne. On ne voulait pas prendre le risque qu’une branche chute.» Le bois à l’intérieur semble avoir été lentement rongé par des insectes et réduit progressivement en poussière.

Les cinq platanes ne seront pas remplacés par d’autres. «Il y a un projet de réaménagement de la place à long terme, mais on va commencer par s’occuper de tous les trous du revêtement et planter de la végétation là où se dressaient les arbres», relève le chef de service.

Propriétaire du café de la place depuis plus de trente ans, Françoise Roulin regrettera les nuées d’oiseaux qui avaient élu domicile dans les platanes. «Ils étaient toujours là le matin et le soir, particulièrement sur l’arbre juste sur notre terrasse. D’ailleurs, il y avait deux places sur lesquelles personne ne se parquait, pour ne pas trouver sa voiture maculée, sourit Françoise Roulin. En voyant les troncs, j’ai compris que l’abattage s’imposait.»

Huit autres platanes vont être coupés au printemps sur la place du Marché, mais ceux-là seront remplacés.

Créé: 05.12.2014, 16h59

L'intérieur des troncs des platanes abattus.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.