Payerne envahie par des crottes de chien

FarceMercredi matin, les rues commerçantes du centre ville ont été inondées de fausses crottes de chien. Les Brandons approchent!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur les trottoirs, mais aussi sur des barrières, dans des espaces verts ou encore au milieu des rues. Depuis mercredi matin, des centaines de crottes de chien ont envahi la ville de Payerne. Heureusement, les passants ont rapidement compris qu'il s'agissait de fausses déjections canines en plastique. Plusieurs bâches décomptent aussi les boulettes commises par des sociétés locales ou par la commune durant l'année. A trois jours du lancement officiel des Brandons de Payerne, l'affaire a tout l'air d'être une farce carnavalesque.

On se rappelle que durant l'été 2017, la ville s'était mise à compter ses crottes de chien afin de sensibiliser les détenteurs d'animaux à cette problématique. La lutte contre le littering en ville était clairement annoncé comme l’un des chevaux de bataille de Payerne pour la prochaine législature. Avant même que la commune de Lausanne n'entreprenne la même démarche, une phase de lutte plus répressive a été lancée contre les mégots jetés ou les crachats en ville, avec amendes à la clé.

«Cela m'a fait bien rire ce matin quand nous avons débuté le montage de notre nouvelle infrastructure pour le Village des Brandons, mais le Comité des Masques (CDM) n'y est pour rien. Par contre, on sait qu'à Payerne, plusieurs groupuscules prennent cette tradition à cœur et travaillent de manière masquée à entretenir cette flamme brandonnesque», explique Sylvain Hostettler, président du CDM, organisateur des festivités. Dans les rues, il se murmure que le coup pourrait être l'œuvre des rédacteurs anonymes de l'annuel journal des Brandons, dont la mise en vente est prévue dès ce samedi 17 février, sur le coup de 9h08! (24 heures)

Créé: 14.02.2018, 10h54

Articles en relation

Payerne s’est mise à compter les crottes de chien

Déchets La Commune a lancé une série d’actions pour lutter contre les déchets sauvages en ville. Plus...

Payerne veut se sentir en sécurité

Qualité de vie Des mesures seront mises en place, comme la présence de parrains et de marraines à la gare pour rappeler les règles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

«Les agriculteurs sous pression et les vaches orphelines», paru le 26 mai 2018
(Image: Valott) Plus...