La place d’Armes aura un nouveau visage en 2022

Yverdon-les-BainsLe contrat entre la Ville et les sociétés qui réaliseront et exploiteront le parking souterrain de 1000 places a été signé mercredi. Les travaux pourraient débuter dans deux ans.

Les 795 places de stationnement de la place d'Armes seront enterrées.

Les 795 places de stationnement de la place d'Armes seront enterrées. Image: OLIVIER ALLENPACH - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il y a pile un an, Yverdon annonçait avoir trouvé les partenaires qui l’aideraient à concrétiser la réalisation d’un parking souterrain de 1000 places sous la place d’Armes. La bonne nouvelle a précédé un silence long de douze mois, que les autorités ont brisé jeudi. Par voie de communiqué, «la Ville et les sociétés du groupe Marti et du groupe Amag se réjouissent de la signature du contrat concernant la conception, la réalisation et l’exploitation» de l’infrastructure.

Le partenariat public-privé (PPP) qui les lie désormais (une première romande pour un parking) s’est révélé être un dossier d’autant plus complexe à monter qu’il s’accompagne d’un droit de superficie distinct et permanent d’une durée de 70 ans. «Rien que mercredi, il nous a fallu six heures pour tout finaliser et apposer nos signatures au bas du document», explique le syndic, Jean-Daniel Carrard. C’est que l’objet est de taille. Le parking attendu de longue date est appelé à modifier fortement l’image d’Yverdon et le fonctionnement de son centre-ville. Il s’accompagne en effet du réaménagement complet de la place d’Armes sous laquelle il s’étendra, la débarrassant des 795 places de stationnement qui s’y trouvent en surface.

Pour le réaliser, les deux partenaires privés engageront quelque 55 millions de francs. Quant aux autorités yverdonnoises, elles y participeront à hauteur de 2,5 millions, un montant qui fait partie des 19 millions prévus au plan des investissements pour le projet global de réaménagement de la place d’Armes.

Début 2020

L’ensemble des projets liés au parking souterrain sera soumis au Conseil cette année. La mise à l’enquête devrait intervenir d’ici à une année alors que les premiers coups de pioche sont prévus pour 2020. «L’idée est de pouvoir inaugurer le parking début 2022, si possible dans les mêmes délais que les aménagements extérieurs», reprend Jean-Daniel Carrard.

Les deux partenaires se sont engagés à respecter au mieux le plan de réaménagement urbain et paysager de la place proposé par HYL, l’agence parisienne d’architecture qui a remporté le concours lancé par la Ville en 2012. Voilà qui répond à une des inquiétudes de certains élus. Autre source de préoccupation, le coût du stationnement. Fixée dans l’appel d’offres, la politique tarifaire retient un prix de deux francs par heure, souligne la municipale Gloria Capt. Par ailleurs, plusieurs abonnements seront réservés aux riverains et aux commerçants. Et il n’est pas exclu que les partenaires privés de la Ville mettent des places en servitude pour les intéressés. (24 heures)

Créé: 08.03.2018, 18h56

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...