Des pluies diluviennes pour conclure un Tattoo très réussi

AvenchesLa 9e édition de la manifestation a attiré 17000 spectateurs en quatre représentations. La dernière a été écourtée par les intempéries.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'orage et les pluies diluviennes qui se sont abattus sur Avenches hier soir ont un peu terni une fête qui avait été très belle jusque-là. En attirant quelque 17'000 spectateurs dans les Arènes d'Avenches, le Tattoo broyard a incontestablement franchi un pallier cette année, selon son directeur Michel Doleires.

La puissance du son des cornemuses - anglaises et écossaises - associée à la grâce des jeunes danseuses irlandaises n'a toutefois pas permis de repousser les assauts du ciel. Vers 22h40, la quatrième et dernière représentation de cette 9e édition a dû être interrompue. Et vingt minutes plus tard, voyant que la pluie ne cessait pas, le spectacle a été définitivement annulé, après une septantaine de minutes d'un show de deux heure et cinq minutes. «Les personnes qui le souhaitent peuvent nous renvoyer leur billet et elles seront dédommagées d'une manière que nous ne connaissons pas encore», relève Michel Doleires. Il ne sera toutefois pas question de remboursement.

Les pluies diluviennes n'ont donné aucune autre alternatives aux organisateurs que de mettre en place un plan d'évacuation qui a parfaitement bien fonctionné, même s'il n'est pas évident de faire sortir 4000 personnes en même temps d'une infrastructure telle que ces arènes romaines. «Le public a compris qu'on ne pouvait pas faire autrement face à des conditions météo exceptionnelles», relève le fondateur de la manifestation.

Quant aux quelque 500 musiciens et danseurs, un peu déçus, ils ont fait contre mauvaise fortune bon coeur. La bière et le whisky ont coulé à flot, «mais sans débordement». Et avec raison: jusqu'ici, la fête avait été une belle réussite.

Créé: 08.09.2013, 12h59

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.