Passer au contenu principal

Un point de plus que la bascule vaudoise

Alors que la Municipalité de Moudon proposait une baisse de 1,5 point d’impôt, la droite a grappillé un point de plus.

Avec la baisse de 2,5 points d'impôts validée mardi par le Conseil communal, Moudon devra se priver de 106000 francs de plus que prévu à son budget 2020.
Avec la baisse de 2,5 points d'impôts validée mardi par le Conseil communal, Moudon devra se priver de 106000 francs de plus que prévu à son budget 2020.
JEAN-PAUL GUINNARD

Six ans de comptes bouclés positivement, une économie calculée de 580'000 fr. sur les frais de l’AVASAD repris par le Canton et la volonté d’améliorer l’attractivité de Moudon en matière de fiscalité. Présentés par la Commission de gestion et des finances à l’heure d’étudier l’arrêté d’imposition 2020 de la commune, ces arguments ont convaincu, mardi, le Conseil communal de faire passer le taux d’imposition à 72,5% au lieu de 75 actuellement.

«En moyenne sur plusieurs années, la RIE III devrait nous coûter 500'000 fr. annuellement et le gain net lié à l’AVASAD est de l’ordre de 420'000 fr. Alors que ce point de baisse coûtera 106'000 fr. au budget communal, il ne permettra de gagner qu’environ 15 fr. pour près de 55% des contribuables», a rétorqué Olivier Barraud (PS), municipal des Finances, qui souhaitait que le plénum suive le rapport de minorité. Celui-ci soutenait une baisse de 1,5 point, selon les négociations entre Canton et Commune.

La syndique, Carole Pico (PLR), rappelait aussi que ce préavis avait fait l’unanimité au sein de l’Exécutif. Au vote, l’amendement du rapport majoritaire de la droite passait toutefois la rampe par 28 oui contre 19 non.

Les trois autres préavis à l'ordre du jour ont largement passé la rampe du législatif. Il s'agissait notamment d'accorder un crédit complémentaire de 107'700 fr. pour l'aménagement du chemin piétonnier du Champ-du-Gour pour lequel le crédit initial de 168'000 fr. n'avait pas été suffisant. Pour la gestion de ses 500 hectares de forêts, dont 250 en propriété de la Commune, Moudon a aussi décidé de rejoindre le Groupement forestier Broye-Jorat. Enfin, la Municipalité pourra acheter une parcelle stratégique située en zone industrielle dans le secteur de la gare pour un montant maximal de 733'000 fr.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.