Passer au contenu principal

L’Observatoire de la sécurité opère en toute discrétion

Depuis un an, la Police Nord Vaudois développe ses liens avec les citoyens pour désamorcer les situations sensibles en amont.

Depuis un an, Pierre-Gilbert Zanchi (à g.) est responsable de l'Observatoire de la sécurité. Il a commenté le premier bilan en présence de la municipale Valérie Jaggi et du commandant de la Police Nord vaudois Pascal Pittet.
Depuis un an, Pierre-Gilbert Zanchi (à g.) est responsable de l'Observatoire de la sécurité. Il a commenté le premier bilan en présence de la municipale Valérie Jaggi et du commandant de la Police Nord vaudois Pascal Pittet.
Olivier Allenspach

Des journées au téléphone, à prendre contact avec les commerçants, les banquiers ou encore les différentes communautés religieuses d’Yverdon. Depuis un an, Pierre-Gilbert Zanchi va à la rencontre de divers partenaires de la ville, qu’il a invités autour d’une même table pour discuter. «Le lancement d’un Observatoire de la sécurité a suscité leur curiosité, note-t-il. Tous sont pour le bien-être des citoyens.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.