Passer au contenu principal

La Praz revotera sur les éoliennes

Le village qui avait refusé les hélices du Mollendruz va se prononcer à nouveau. Légal et démocratique, selon les partisans.

Bis repetita placent. Ces vers d’Horace qui ironisait sur le plaisir de rejouer les mêmes œuvres vont résonner à La Praz, ce petit village de 160 habitants installé au seuil du Mollendruz. Une montagne vaudoise où devaient s’ériger douze éoliennes, l’un des plus gros projets éoliens vaudois. Vieux de dix ans, il était devisé à 85 millions de francs pour 50 à 90 GWh annuels. Ce que le Conseil général de La Praz a refusé le 18 janvier dernier, remettant ainsi en question la faisabilité du parc porté par Yverdon et la compagnie d’électricité EWZ.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.