Prélude haut de gamme pour la 20e Schubertiade

MusiqueYverdon accueille les 9 et 10 septembre le festival de musique classique le plus populaire de Suisse. La Ville a mis sur pied un avant-programme qui démarre dimanche.

Le pianiste Christian Chamorel a interprété les Drei Klavierstücke de Schubert au temple.

Le pianiste Christian Chamorel a interprété les Drei Klavierstücke de Schubert au temple. Image: SERVICE DE LA CULTURE - DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si certains attendent Godot, Yverdon veut patienter «En attendant Schubert». C’est le nom du programme sous lequel sont rassemblés les onze événements musicaux organisés par la Ville et qui s’égrèneront dès dimanche, jusqu’aux premières notes de la 20e Schubertiade, qui se tiendra dans la cité thermale les 9 et 10 septembre. C’est un prélude haut de gamme qu’elle offre à cet événement majeur.

Le programme, riche, audacieux et original, a été dévoilé par les autorités mercredi peu après midi au temple d’Yverdon, l’un des lieux où se tiendra le festival de musique classique le plus populaire de Suisse. Aux mots des officiels ont répondu les notes des musiciens. Le pianiste Christian Chamorel a fait résonner les Drei Klavierstücke de Franz Schubert avant que l’organiste Guilhem Lavignotte ne lui succède pour se livrer à une improvisation inspirée de ces mêmes pièces du compositeur viennois.

«En attendant Schubert» a été mis sur pied pour faire patienter le public jusqu’au jour J. Pour la municipale de la Culture, Carmen Tanner, cette copieuse mise en bouche est aussi l’occasion «de faire rayonner les atouts culturels de la région». Car parmi les acteurs de ce programme en onze dates figurent trois localités nord-vaudoises: Mathod (via une interprétation de La Truite au temple le 21 mai), Grandson (par le concert «Orient-Occident» d’un duo piano-violoncelle au château le 2 avril) et Champvent le 2 septembre. Pour cet ultime rendez-vous avant le festival, il s’agit avant tout d’un clin d’œil appuyé aux organisateurs, la Schubertiade ayant été lancée dans ce même village par André Charlet en 1978.

«J’aime à croire que parfois les préparatifs sont tout aussi agréables que le moment même de la sortie, a commenté la municipale de la Culture. Et par le biais du programme «En attendant Schubert», c’est ce sentiment agréable, cette ambiance, ce bouillonnement que nous voulons proposer à la population du Nord vaudois.» Population qui n’aura pas forcément à se déplacer pour y assister, certains événements venant à elle. C’est le cas avec le projet «Les pianos de SI de LA», qui va investir les rues d’Yverdon du 12 au 21 juin. Ça l’est aussi avec la Comédie musicale de rue improvisée qui déambulera en ville le 15 juillet. Plus surprenant encore, la croisière musicale proposée par le pianiste Colin Vallon sur un bateau de la LNM le 19 août.

A noter enfin que dimanche, la première performance musicale s’imbrique dans un autre programme. L’organiste de la cathédrale Notre-Dame de Paris se produira au temple d’Yverdon, également dans le cadre du 250e anniversaire de la construction de son orgue. Un premier concert qui donne encore un peu plus de faste au programme mis sur pied pour attendre Schubert.

Créé: 22.03.2017, 21h43

Infos

20e Schubertiade, les 9 et 10 septembre à Yverdon
Infos: www.schubertiade.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.