Passer au contenu principal

Le premier Prix culturel va au Cinéma Royal

Constitué en 2013 par huit communes du Nord vaudois, le Réseau culturel régional a créé une récompense annuelle, remise à la salle obscure de Sainte-Croix.

Le cinéma Royal et son exploitante, Adeline Stern, ont reçu ce premier prix.
Le cinéma Royal et son exploitante, Adeline Stern, ont reçu ce premier prix.
OLIVIER ALLENSPACH

«Et le gagnant est… le Cinéma Royal de Sainte-Croix.» La salle obscure du balcon du Jura a reçu, lundi soir à Yverdon, le premier prix décerné par le réseau culturel régional constitué par huit communes en 2013.

Désormais, cette manne financière de 10 000 francs récompensera chaque année un artiste, un collectif d’artistes ou une entité culturelle de qualité. Et c’est à l’unanimité des cinq membres du jury que ce premier Prix a été remis au Royal «pour son ancrage, son rayonnement suprarégional dans un domaine peu représenté dans la région, pour la qualité de son travail, pour son caractère populaire et alternatif, pour son dynamisme, pour son indépendance et son modèle de fonctionnement». «C’est un prix qui récompense tout un groupe de personnes, des exploitants aux bénévoles, en passant par les autorités qui nous soutiennent, les cinéastes qui viennent chez nous pour des soirées spéciales et le public. Toutes ces personnes qui participent à notre aventure depuis seize ans», souligne Adeline Stern. En recevant cette récompense, l’exploitante du Royal dit avoir eu une pensée très forte pour Chahnaz Sibai, «qui accomplit au Bel-Air d’Yverdon un travail remarquable et qui l’aurait mérité tout autant».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.