Passer au contenu principal

Les puces Trakyv séduisent tout le pays

Le système de localisation des vélos volés imaginé à Yverdon sera vendu en mai. Les villes de Zurich, Berne ou Genève s’y intéressent.

Le premier lieutenant de la Police Nord Vaudois, Serge Freymond a mis des mois avant de trouver un outil applicable à Yverdon et développé spécialement pour elle. Une idée qui séduit de Zurich à Genève.
Le premier lieutenant de la Police Nord Vaudois, Serge Freymond a mis des mois avant de trouver un outil applicable à Yverdon et développé spécialement pour elle. Une idée qui séduit de Zurich à Genève.
OLIVIER ALLENSPACH-ARCHIVE

C’est une petite puce de 8 cm de long, qui fait beaucoup parler d’elle. Insérée dans un vélo, elle peut être activée en cas de vol et se met à émettre des ondes, qui permettent la localisation du cycle. Le Trakyv, initié par Yverdon et lancé dans cette ville fin janvier, a attiré l’attention des particuliers – plus d’une centaine ont déjà passé une précommande –, des vendeurs de cycles, des associations pour la promotion des deux-roues ou encore de villes comme Zurich, Berne ou Genève.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.