La Rega délocalise sa base pour les 20 ans de l’HIB

BroyeLes deux sites de l’hôpital intercantonal ouvrent leurs portes au public samedi.

Les représentants de l'Opération Boule à Zéro ont remis 400 bandes dessinées au service pédiatrique de l'HIB, mardi matin.

Les représentants de l'Opération Boule à Zéro ont remis 400 bandes dessinées au service pédiatrique de l'HIB, mardi matin. Image: HIB - DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a vingt ans – en avril 1999 – l’Hôpital intercantonal de la Broye (HIB) procédait pour la première fois à l’ablation de la frontière valdo-fribourgeoise. Deux décennies plus tard, alors que l’ensemble du réseau de santé entend opérer bientôt ce grand changement, les sites de Payerne et d’Estavayer ouvriront leurs portes samedi, de 9h à 16h, au public pour célébrer cet anniversaire.

Bien sûr, les zones extrêmement sensibles ne seront pas visitables. «Et malgré le monde attendu, les missions prioritaires de l’hôpital seront assurées comme si ces portes ouvertes n’avaient pas lieu», souligne Christian Aebi, chargé de communication de l’HIB. Il n’empêche que le public aura accès à tout un univers qu’il ne connaît le plus souvent que de loin. Pour le coup, la Rega délocalisera sa base à Payerne, d’où partiront ses interventions ce jour-là.

Stands, ateliers, exercices et démonstrations attendent en outre les visiteurs, à Payerne comme à Estavayer. La simulation d’un grave accident de la route avec engagement de toute la chaîne de secours est ainsi au programme. Des exercices de réanimation seront mis sur pied pour rappeler que bien exécutés, certains gestes simples permettent de sauver des vies. Dans un registre moins connu et grâce à une technologie qui ne faisait que balbutier quand l’HIB a été lancé, il sera possible de faire connaissance avec l’ergothérapie et la physiothérapie grâce à un système d’aide à la rééducation en 3D. Plus impressionnant encore, les visiteurs auront l’occasion de mieux appréhender le phénomène du vieillissement en… se glissant dans une combinaison qui leur fera ressentir les effets de l’âge sur le corps.

À noter que l’ensemble des événements mis sur pied pour ce 20e anniversaire – y compris la soirée de gala à laquelle prennent part 194 personnes ce mercredi – est intégralement financé par des sponsors: une vingtaine de Communes, des sociétés, associations et autres privés ont permis à l’HIB de réunir les 110'000 francs engagés dans les festivités. «Après deux exercices dans le rouge, il n’était pas question d’utiliser l’argent de l’hôpital», souligne Charly Haenni, président du conseil d’établissement.

Enfin, alors que l’HIB publiera prochainement une plaquette sur l’histoire des soins dans la Broye, son service de pédiatrie a reçu en cadeau de l’association 2000 BD 400 exemplaires de la BD «Boule à Zéro», réalisée à l’intention des enfants hospitalisés.

Créé: 17.09.2019, 18h19

Articles en relation

La Rega se paie la Ferrari des hélicoptères

Vaud Le H145 d'Aibus est plus puissant et plus maniable que la précédente machine. La facture pour 7 unités: 60 mios de francs. Plus...

«Piloter le H145, c'est le rêve!»

Video La Rega a acquis un nouvel hélicoptère pour sa base lausannoise, le H145 d'Airbus. Plus...

[VIDÉO] La Rega fait voler de vrais petits hôpitaux hi-tech

Technologie La Rega s’équipe en innovant. En plus d’un système de détection des obstacles par laser, l’entité dote sa flotte de vidéo-laryngoscopes dernier cri. Et renouvellera tous ses aéronefs d’ici à 2021. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.