La région d'Orbe se sent pénalisée par le découpage électoral

Nord vaudois-BroyeLes trois communes de Chavornay, Orbe et Vallorbe ne seront pas représentées au Grand Conseil. Faut-il redécouper la carte électorale?

La répartition des nouveaux députés. Chavornay, Orbe ou Vallorbe n’enverront pas de représentants à Lausanne.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un grand désert démocratique. C’est l’impression que laisse la carte de l’élection au Grand Conseil pour le district Jura-Nord vaudois. Des localités en plein développement comme Chavornay, Orbe ou Vallorbe sont laissées-pour-compte: elles n’enverront pas de représentants à Lausanne, sous les belles boiseries du nouveau Parlement. Avec sept députés – huit si l’on ajoute Grandson – l’agglomération yverdonnoise rafle en revanche la moitié des quinze sièges du sous-arrondissement.

Sitôt les résultats connus dimanche, plusieurs personnalités de la région ont embouché les trompettes des réseaux sociaux pour dénoncer le hold-up du chef-lieu. Syndic de Romainmôtier-Envy, Fabrice De Icco a déploré sur Facebook la quasi-disparition sur l’échiquier législatif des communes qui formaient jusqu’en 2006 l’ancien district d’Orbe.

Sauvé par la périphérie

Durant la dernière législature, Baulmes était représentée par Julien Cuérel, Rances par Pierre Guignard, Chavornay par Christian Kunze et Valeyres-sous-Rances par Denis-Olivier Maillefer. Avec deux députés de Rances (Pierre Guignard et Patrick Simonin) et un de Lignerolle (Olivier Petermann), l’ancien district n’est plus du tout représenté à Lausanne par ses centres.

Géographe et syndic de Romainmôtier-Envy, Fabrice De Icco a sorti la calculette. Retranchée dans son sous-arrondissement, la vallée de Joux va envoyer deux députés au Grand Conseil pour une population de 6920 habitants. De son côté, l’ancien district d’Orbe aura trois parlementaires pour 24 788 habitants, soit un pour 8000. Enfin, la Ville d’Yverdon (29 570 habitants) sera représentée par sept députés, ou un pour 4000 environ.

«Cet éloignement du pouvoir risque d’entraîner une lassitude des électeurs»

Des chiffres qui amènent Fabrice De Icco à remettre en question le découpage électoral actuel. «Le district, sans la Vallée, compte 73 communes. Cela représente un énorme arrondissement.» Et le géographe de se demander si un sous-arrondissement regroupant l’ancien district d’Orbe et La Vallée ne devrait pas être créé. «Si des communes importantes comme Orbe ou Chavornay ne sont plus représentées au Grand Conseil, cet éloignement du pouvoir risque d’entraîner une lassitude des électeurs», conclut-il.

Une vieille idée

Municipal socialiste à Yverdon, Pierre Dessemontet s’est aussi ému de cette situation sur les réseaux. Il rappelle que l’idée d’un district La Vallée-Orbe avait été défendue par le PS lors des discussions sur le découpage. «Dans un grand district, des anomalies telles que celle dénoncée par Fabrice De Icco peuvent survenir», explique le député fraîchement élu. Et de rappeler que le PS yverdonnois, en 2007-2011, n’a envoyé qu’un seul parlementaire à Lausanne alors qu’il avait réalisé 40% des voix. «Cette fois-ci, notre section décroche trois sièges et ce sont les Urbigènes qui sortent du jeu.»

Géographe également, Pierre Dessemontet ajoute qu’au début des années 2000, un district Echallens-Orbe-Cossonay avait aussi été évoqué. «Orbe n’en voulait pas car la ville était davantage tournée vers Yverdon.» Mais, avec le développement de la métropole lausannoise, la dépendance et les flux de pendulaires vers l’arc lémanique s’accroissent, la population se renouvelle et les mentalités changent rapidement.

Le municipal estime qu’il convient maintenant d’observer si ce phénomène de sous-représentation de l’ancien district d’Orbe reste un cas unique ou s’il va se répéter au cours des prochaines élections. «Mais attention, avertit-il, toucher au découpage électoral, c’est ouvrir la boîte de Pandore, avec un effet domino qui va se répandre à l’échelle du canton.»

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Créé: 03.05.2017, 08h21

Articles en relation

Les résultats du Grand Conseil

Législatif Découvrez les candidats et les partis en tête par commune et par arrondissement. Plus...

Les socialistes sont les perdants du parlement

VD2017 Avec le recul de la gauche, les centristes confirment leur rôle de faiseurs de majorité. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.