La renaissance de l'Hôtel du Lac se complique à Estavayer

HôtellerieLe vaste complexe au bord du lac, à l'état de quasi-friche depuis des années, n'est pas encore réhabilité. Un recours à la préfecture vient compliquer la donne.

Depuis des années, l'imposant hôtel situé au bord du lac irrite la Commune qui a dénoncé le droit de superficie de la société d'exploitation. Celle-ci fait désormais recours contre le rejet de son projet de rénovation du complexe.

Depuis des années, l'imposant hôtel situé au bord du lac irrite la Commune qui a dénoncé le droit de superficie de la société d'exploitation. Celle-ci fait désormais recours contre le rejet de son projet de rénovation du complexe. Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nouvel épisode dans la saga de l’Hôtel du Lac d’Estavayer. Ancien exploitant des lieux, la société Hôtel du Lac et Restaurant du Débarcadère SA fait recours auprès de la préfecture de la Broye, ont appris nos confrères de «La Liberté». Elle s’oppose à la Commune d’Estavayer, qui lui a refusé le dépôt d’un permis de construire sur le fameux site au bord du lac, plus ou moins à l’état de friche depuis des années. De quoi retarder encore le dénouement de l’épineuse histoire.

«Ce n’est pas une réelle surprise, on s’y attendait, réagit le conseiller communal en charge du dossier, Éric Chassot. Ce qui est triste c’est que nous voilà bloqués. Le dialogue avec eux est rompu et nous avons peu de moyens d’aller de l’avant. C’est dommage pour le site, pour la qualité de vie des habitants et pour l’image d’Estavayer alors que cet endroit devrait être idyllique.»

Le torchon brûle depuis deux ans entre la Commune et la société propriétaire de l’imposant édifice. Les protagonistes ne se parlent plus que par avocats interposés après que la Commune a résilié le droit de superficie en place, en théorie jusqu’en 2058. C’est d’ailleurs l’origine du présent recours. La société en main d’agents immobiliers souhaitait lancer une rénovation du site budgétisée à 6 millions de francs. Or elle avait besoin de la signature formelle de la Commune, laquelle souhaite plutôt lancer une reconstruction d’un édifice de six étages, ouvert à 360 degrés et devisé à 15 millions de francs.

Hôtel du Lac et Restaurant du Débarcadère SA, dont le précédent projet futuriste Othello repose en paix, disposerait toutefois d’une longueur d’avance face à la Commune. Celle-ci doit lancer un plan d’aménagement de détail pour son projet. La société en place dit pouvoir y couper.

Le cabinet en charge de la communication de la SA répète vouloir défendre ses droits en tant que propriétaire du bâti en droit de superficie. Pour elle, la Commune revêt une double casquette et a tranché de manière arbitraire et abusive.

Créé: 12.08.2019, 13h39

Articles en relation

Estavayer ne veut pas d’un Hôtel du Lac rénové

Aménagement La Commune ne va pas autoriser la mise à l’enquête du projet soumis par les propriétaires de l’Hôtel du Lac. Plus...

Les propriétaires de l’Hôtel du Lac sortent leur projet

Estavayer-le-Lac La SA Hôtel du Lac et Restaurant le Débarcadère souhaite rénover l’établissement pour 6 millions de francs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.