Le renouveau du centre-ville de Moudon est lancé

AménagementLe Conseil communal a validé deux crédits pour la requalification des fonderies et le réaménagement de son centre-ville.

Colloqué en zone industrielle, la site des anciennes Fonderies de Moudon, au centre de la cité, pourrait accueillir plus de 150 habitants et 400 emplois à terme.

Colloqué en zone industrielle, la site des anciennes Fonderies de Moudon, au centre de la cité, pourrait accueillir plus de 150 habitants et 400 emplois à terme. Image: JEAN-PAUL GUINNARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

D’un côté, les pelleteuses pourront prochainement se mettre en action pour revoir totalement l’avenue de Lucens, l’accès aux écoles et la rue Grenade. De l’autre, la requalification de l’ancien site des Fonderies de Moudon est enfin lancée. Réuni mardi, le Conseil communal a validé deux crédits d’investissement qui lancent la grande mue du centre-ville de la localité broyarde. Le premier se monte à 3,6 millions de francs pour divers aménagements routiers et de canalisations à l’entrée de la cité depuis Lucens. Plus modeste, le second, chiffré à 78'000 francs, permettra de financer une étude préliminaire aux travaux prévus aux fonderies, en partenariat avec Von Roll FMG Immobilière AG, propriétaire du site.

«Même si la Commune n’est pas propriétaire, le Conseil communal a bien compris que le développement de Moudon passera par les anciennes fonderies. La commune n’a plus beaucoup de surfaces disponibles pour des emplois, alors que l’on parle ici de quelque 400 postes de travail potentiels, sans compter de nouveaux habitants», souriait la syndique, Carole Pico, à l’issue de la séance. À l’unanimité, le Législatif a adoubé ce partenariat public-privé, pour lequel la Commune devra notamment coordonner les travaux avec ses projets d’interface multimodale de la gare et de réaménagement de la jonction nord de la route cantonale.

Déclasser, raser, dépolluer

Depuis plusieurs mois, Von Roll a lancé le projet MOUVE (Moudon Vert) sur sa friche industrielle de quelque 50'000 m2. L’ancien fleuron de l’industrie moudonnoise a fait faillite en 2013. Depuis, même si quelques entreprises y développent leurs activités, les lieux font peine à voir. Pour leur redonner de l’éclat, il faudra déclasser, raser et dépolluer. Le crédit voté doit permettre d’évaluer les pistes à suivre, avant un crédit d’étude, puis la réalisation sur dix ans, dès 2025. «À ce stade, l’idée est de maintenir une vocation industrielle à la partie nord du site, du côté de Lucens, et d’affecter la tour et le centre du secteur en zone mixte, permettant l’implantation de logements et d’entreprises ou commerces et de développer l’habitat au sud, près de la gare», a expliqué la syndique.

Un potentiel de 160 à 190 habitants et de 440 emplois est évoqué. Le centre collecteur de la Société d’agriculture pourrait aussi être relocalisé sur place avec un prolongement de la ligne ferroviaire pour créer une plateforme rail-route, utile pour le chargement des betteraves par exemple.

Zone de rencontre au centre

À peine plus loin, le chantier de l’avenue de Lucens et de la rue Grenade n’attendra pas 2025. Le crédit de 3,6 millions de francs pour la réalisation de cette première étape du réaménagement du centre-ville a été largement validé. Cela même si le dossier fait encore l’objet de discussions avec le Canton avant sa mise à l’enquête, selon la municipale Michèle Pidoux-Jorand.

La démarche fait suite à l’étude du bureau De Perrot pour redynamiser le centre en le rendant plus convivial. Outre des travaux de canalisations, le projet prévoit l’instauration d’une zone 30 km/h et d’une zone de rencontre (20 km/h) à proximité de l’Hôtel de Ville, avec suppression des trottoirs pour renforcer la notion de priorité aux piétons.

La démarche va de pair avec d’autres dossiers suivis par l’Exécutif. «L’étape 2 de ce réaménagement concerne la rue du Temple et la Grand-Rue jusqu’à la Grenette», précise le municipal Jean-Philippe Steck, également concerné. Prévue à l’horizon 2022-2023, cette seconde phase est chiffrée à 3,5 millions actuellement. Il s’agira alors de prioriser les investissements. Car la Commune devra encore restaurer le pont Saint-Éloi et concrétiser le remodelage de son interface de la gare.

Créé: 14.11.2019, 08h01

Mineurs pas seuls entre 22h et 6h

L’élaboration d’un nouveau règlement de police est souvent source de nombreuses discussions dans les Législatifs communaux. Rien de cela à Moudon, puisque les 160 articles qui remplaceront l’ancien document entré en vigueur en 1982 ont été largement acceptés par le plénum, y compris l’amendement déposé par la commission ad hoc. À l’article 37, des autorisations spéciales de parcage pourront être accordées «aux médecins et aux soignants des CMS appelés à exécuter régulièrement des interventions urgentes hors de leur cabinet». À la base, la Municipalité n’avait pensé qu’aux docteurs.

Seul l’article 81e, stipulant qu’il est interdit aux mineurs «de sortir non accompagnés d’un majeur responsable entre 22 h et 6 h» a suscité quelques réflexions par rapport au sort réservé aux adolescents âgés de 16 à 18 ans. «C’est une perche, une aide, que l’on souhaite donner aux parents», a plaidé la syndique, Carole Pico.

Articles en relation

Fonderies de Moudon: c'est fini

Industrie Deux demandes de faillite et une requête de dépôt de bilan ont été présentées ce matin au Tribunal d'arrondissement de la Broye et du Nord Vaudois Plus...

Tout un quartier de logements à la place des fonderies de Moudon

Broye Les cinq hectares du site industriel posé près de la gare de Moudon pourraient accueillir de l’habitation et de l’artisanat. Plus...

Moudon veut totalement revoir son centre-ville et le secteur de la gare

Urbanisme Un crédit d’étude pour la gare et un autre de planification pour le centre-ville ont été adoptés. À la clé, de lourds investissements. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.