La rénovation du Stade Municipal est à l’enquête

Yverdon-les-BainsLa vieille enceinte sportive sera modernisée et agrandie pour 8,3 mios. Les travaux dureront un an, à compter de l’été 2019.

Après les transformation, l’entrée principale du stade va considérablement changer.

Après les transformation, l’entrée principale du stade va considérablement changer. Image: BUREAU D’ARCHITECTURE PHILIPPE GILLIÉRON

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Les vestiaires actuels, il faut les voir… Et l’eau sort plus du sol que des pommeaux de douche.» Le syndic d’Yverdon, Jean-Daniel Carrard, l’a jouée direct jeudi matin quand il a annoncé la mise à l’enquête du projet de rénovation et d’extension du Stade Municipal. Signé il y a une semaine avec l’architecte Philippe Gilliéron, le dossier est consultable publiquement jusqu’au 22 avril prochain.

Les travaux sont sans commune mesure avec les chantiers colossaux qui ont présidé à la rénovation de Wembley à Londres ou du Maracanã de Rio de Janeiro. Mais pour 8,3 millions de francs, ils vont considérablement changer l’apparence de cette enceinte sportive construite à la fin des années 1950. Dans sa partie occidentale en tout cas, puisque la réflexion s’est portée autour de l’entrée principale, du café-restaurant et des vestiaires. L’emblématique tribune de béton, qui fait le Stade Municipal, ne changera cependant pas d’allure extérieure, parce qu’inscrite au recensement architectural cantonal comme représentative de son époque. Elle subira néanmoins un traitement pour la soulager de la carbonatation qui la ronge.

«La conserver était la principale difficulté», souligne Jean-François Sutterlet, chef de projet au Service de l’urbanisme de la Ville. De fait, tout ce qui l’entoure sera rasé et refait à neuf. Une fois le projet fini, la tribune sera toutefois moins visible, puisqu’elle sera masquée par un bâtiment nouveau aux traits résolument modernes. Il se compose de trois entités, coiffées d’un second niveau. À l’intérieur: 26 vestiaires, un espace administratif, des locaux techniques. Et le restaurant bien sûr. «On est en quête de solutions pour impacter le moins possible la vie au stade pendant les travaux», note Mario Di Pietrantonio. Le président d’Yverdon Sport entend par là la pratique du foot et l’accès aux vestiaires, mais aussi la buvette. «On cherche idéalement à assurer à ses tenanciers une activité en continu, malgré le chantier», affirme-t-il.

Partenariat public-privé

Cette rénovation sera financée via un partenariat public-privé dont la clé de répartition reste à définir exactement, mais auquel Mario Di Pietrantonio sera associé. Elle va remettre de l’ordre dans le «bric-à-brac» qui entoure le stade, côté canal Oriental. Elle va aussi redéfinir les périmètres dans les secteurs dévolus au foot et au tennis. Pour permettre la réalisation du bâtiment, un court sera déplacé sur une surface aujourd’hui située dans l’enceinte du stade.

«L’ensemble est le résultat d’un gros travail de fond. Il y a deux ans, quand j’ai parlé pour la première fois de ce projet, les avis étaient plutôt négatifs. Je me réjouis donc d’autant plus du résultat», reprend le président. Avec cette nouvelle infrastructure, la Ville espère développer son attractivité pour l’accueil de manifestations de plus grande envergure. Ce qui n’ira pas sans la refonte de la parcelle voisine. «C’est aussi parce que nous avons pris du temps pour élargir la réflexion dans la direction de Sports 5 que la rénovation du stade a pris un peu de retard», justifie Jean-Daniel Carrard. L’idée est d’y créer des synergies entre activité sportive et culturelle (cette dernière y est déjà présente), notamment par la réalisation de possibilités d’hébergement. «Le dossier sera sur la table de la Municipalité ce printemps», avance le syndic. Quant à la rénovation du stade, elle devrait démarrer à l’été 2019 et durera un an. (24 heures)

Créé: 22.03.2018, 17h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.