Passer au contenu principal

Vandalisé, l’ancien sapin président est condamné

Les flancs de l’arbre ont été entaillés peu avant Noël, signant son arrêt de mort. La Commune de Baulmes a porté plainte.

Des personnes ont essayé d'abattre l'ancien sapin président de Baulmes, en décembre dernier. L'arbre est désormais condamné.
Des personnes ont essayé d'abattre l'ancien sapin président de Baulmes, en décembre dernier. L'arbre est désormais condamné.
P.-F. RAYMOND

Des lacérations de 5 cm de profondeur, tout autour de son tronc trois fois centenaire. A l’avant-veille de Noël, le sapin président de Baulmes a été victime d’une attaque à la tronçonneuse. C’est lors d’une ronde dans la forêt de la Limasse, près du col de l’Aiguillon, le 23 décembre dernier, que le garde forestier Joël Delacrétaz a remarqué de la sciure au pied de l’arbre avant de constater les dégâts. Un conifère qualifié d’exceptionnel par la Commune, qui l’avait gratifié du statut de «président» pour sa taille (44 m) et son âge, plus de 300 ans.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.