Un seul homme aux Citrons Masqués

Yverdon-les-BainsPierre-Yves Duvoisin a repris la salle de concert avec deux associées l’été dernier. Faute de temps, elles ont quitté la barque.

Pierre-Yves Duvoisin gère désormais en solo les Citrons Masqués.

Pierre-Yves Duvoisin gère désormais en solo les Citrons Masqués. Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’histoire bégaie encore. Quand les Citrons Masqués ont ouvert leurs portes en 1997, ils étaient trois à la barre du club cabaret yverdonnois. Dont Pierre-André Kesselring, devenu seul maître à bord quelque temps plus tard. L’été dernier, l’établissement est entré dans une nouvelle ère, un triumvirat reprenant sa destinée. Alors que la 22e saison va débuter, Pierre-Yves Duvoisin se retrouve à son tour seul pour gérer cette petite salle de concert. En juin, Barbara Rao et Véronique Party ont décidé de lâcher l’affaire, faute de temps. «J’ai réfléchi un petit moment, mais j’avais envie de continuer», concède Pierre-Yves Duvoisin. S’il sait qu’il pourra compter sur sa fille pour lui filer des coups de main, il lance néanmoins un appel pour trouver deux nouveaux associés. «En attendant, je devrai être encore plus disponible pour faire tourner les Citrons. J’ai pas mal d’aides pour les soirées. Là, je parle plutôt de gestion, d’administration et de programmation.»

Le marbrier de formation n’en est pas moins satisfait de ce premier exercice. «Les retours sont positifs. C’est aussi ce qui m’a incité à poursuivre l’aventure.» La septantaine de concerts programmés sur dix mois – sans compter les soirées DJ – ont toutefois attiré un peu moins de monde qu’espéré. «Les gens manquent de curiosité. Ce qui marche, c’est les concerts de groupes que le public connaît, soit parce que c’est des potes, soit parce qu’il les a déjà vus.» Et si une soirée «techno-goa-trance» et l’affiche rock Doggy Bag + Rock Eat ont fait le plein, une ou deux dates ont attiré moins de dix personnes.

Quoi qu’il en soit, Pierre-Yves Duvoisin va garder la ligne des Citrons et cette programmation voulue éclectique dès le début. Pour preuve, si l’ouverture du 1er septembre sera techno avec un défilé de DJ, c’est la pop française de Sophie Sciboz qui prendra le relais le week-end suivant. Et puis, les Citrons, ouverts tous les vendredis et samedis même quand il n’y a pas de concerts, se feront blues à deux reprises en octobre. Un style qui n’avait pas été proposé l’année dernière et qui marche généralement bien. (24 heures)

Créé: 22.08.2018, 09h14

Articles en relation

«Kéké» dit adieu aux Citrons Masqués

Yverdon-les-Bains Pierre-André Kesselring, patron et fondateur du club-cabaret ouvert au public depuis 1997, tirera sa révérence le 30 juin prochain. Plus...

Trublion au grand cœur, tu as mis de l’eau dans ton vin

Pierre-André Kesselring L’ancien patron des Citrons Masqués a ouvert un nouveau lieu culturel près d’Yverdon. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.