Passer au contenu principal

La step d’Yverdon innove avec un engrais écolo

La station d'épuration a mis en place un procédé pour extraire l’azote des boues, celles-ci ne pouvant plus être épandues sur les champs.

La station d'épuration d'Yverdon a entamé un processus de modernisation qui durera des années.
La station d'épuration d'Yverdon a entamé un processus de modernisation qui durera des années.
Olivier Allenspach-A

On peut être l’une des plus anciennes stations d’épuration de Suisse – 60 ans l’an prochain – et rester au top de l’innovation. La step d’Yverdon a donné corps ce printemps à un projet qu’elle nourrit depuis trois ans: fournir aux agriculteurs de la région un engrais de qualité, tiré des boues qu’elle traite. Rappelons que celles-ci, riches en azote – excellent fertilisant – mais aussi farcies de métaux lourds, étaient directement épandues sur les champs jusqu’en 2006. Date à laquelle le législateur a jugé préférable pour l’environnement, le sol et les eaux d’interdire cette pratique.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.