Passer au contenu principal

Suchy pourrait bientôt avoir ses bisons d’Europe

Après avoir émis un préavis négatif, le Canton accepte d’entrer en matière sur la cellule de conservation que projette le village

Le biologiste Alain Maibach espère voir bientôt voir des bisons brouter dans les bois de Suchy
Le biologiste Alain Maibach espère voir bientôt voir des bisons brouter dans les bois de Suchy
JEAN-PAUL GUINNARD

La création d’une cellule de conservation du bison d’Europe dans les bois de Suchy, une première en Suisse, a obtenu un accord de principe de la conseillère d’Etat en charge de l’environnement, Jacqueline de Quattro.

Dans un premier temps, le projet, qui veut accueillir huit à dix bisons d’Europe, une espèce menacée, n’avait en effet pas obtenu les faveurs de la ministre. Le projet voulait utiliser des forêts du Canton, créer des locaux nécessitant un plan d'affectation et demandait des subventions trop élevées. Soutenu par les syndics du district, le biologiste et responsable du projet Alain Maibach a revu sa copie. Dans la nouvelle mouture, les terrains de 120 hectares se trouvent ainsi uniquement sur le sol de la Commune de Suchy et les infrastructures présentes suffiraient, bien que des barrières et enclos devraient être installés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.