Le syndic d’Estavayer quittera son poste fin février

PolitiqueAndré Losey est à la tête de l’Exécutif depuis 2013. L’élu PDC se réjouit d’abord d’avoir mené à bien avec son équipe la fusion du Grand Estavayer.

André Losey est entré à l'Exécutif en 2001. Il en est devenu le syndic en 2013.

André Losey est entré à l'Exécutif en 2001. Il en est devenu le syndic en 2013. Image: JEAN-PAUL GUINNARD - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quand on lui demande ce qu’il retiendra de ses six ans et demi passés à la syndicature d’Estavayer (FR), André Losey n’hésite pas une seconde avant de citer la fusion de 2017 qui a vu le bourg broyard s’unir avec ses six voisines de Bussy, Morens, Rueyres-les-Prés, Murist, Vernay et Vuissens. Retraité depuis quelques mois, l’édile PDC a annoncé lundi à ses collègues de l’Exécutif – le Conseil communal dans le canton de Fribourg – qu’il allait quitter la scène politique au 29 février. Le natif de Sévaz avait toujours dit que cette législature — sa quatrième — serait sa dernière. Il n’empêche que sa démission en a surpris plus d’un, qui le voyaient aller au bout de son mandat.

«À un peu plus d’un an du début de la nouvelle législature, je trouve que le timing est bon», explique celui qui affirme n’avoir aucun gros regret quand il regarde en arrière. Tout juste reconnaît-il qu’il aurait été heureux que le projet de l’Hôtel du Lac et la question de l’exploitation du port d’Estavayer-le-Lac soient réglés avant son départ. «Mais en politique, on apprend à être patient...»

La politique, justement, une vraie affaire de famille chez les Losey, qui cultivent le goût de la différence. Car si André bat pavillon PDC, ses trois frères ont choisi d’autres couleurs. Michel a été député pour le compte de l’UDC, Roland a été affilié au Parti radical, alors que René a siégé au Conseil communal de Corcelles-près-Payerne sous l’étiquette libérale. «Il l’a présidé en 2000, la même année que moi celui d’Estavayer», sourit André Losey. Quant à leur sœur, Bernadette, elle a été 42 ans durant boursière communale à Bussy (FR). Alors, à ceux qui imaginent des repas de famille hauts en couleur, le syndic d’Estavayer répond qu’un mot d’ordre a toujours été appliqué: pas de discussion politique à table.

Comme c’est la règle sur Fribourg, le poste vacant sera proposé au premier des viennent-ensuite du parti concerné lors de l’élection précédente. Christophe Pillonel — qui a siégé à l’Exécutif de 2006 à 2016 — a d’ores et déjà décidé d’accepter la demande. Les neuf membres devront aussi discuter de la syndicature. À ce propos, le vice-syndic Éric Chassot a confirmé lundi après-midi qu’il était intéressé à prendre la succession d’André Losey, après avoir été plusieurs années durant syndic de Bussy.

Créé: 14.01.2020, 08h08

Articles en relation

Le syndic André Losey ne rempilera pas

Estavayer-le-Lac Membre de l'Exécutif d'Estavayer depuis 2001, l'élu ne briguera pas de nouveau mandat en 2021. Plus...

Vingt rendez-vous culturels à l’Azimut

Estavayer-le-Lac Aliose, Phanee de Pool ou Nathanaël Rochat seront à l’affiche de la salle multiculturelle staviacoise, jusqu’en juin. Plus...

La pisciculture d'Estavayer-le-Lac est bel et bien coulée

Broye Le Conseil d’État fribourgeois reconnaît ses torts dans la débâcle de ce projet quasi mort-né. Une collaboration intercantonale avec Vaud et Neuchâtel est mise en place. Plus...

«Orphelin de son syndic», le PDC prépare l’avenir

Estavayer-le-Lac Alors qu’André Losey ne briguera pas un nouveau mandat, le parti centriste a rallié à sa cause trois membres de l’Exécutif aujourd’hui indépendants. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...