Trente logements à la place du garage incendié

OrbeLa Municipalité a levé les quatre oppositions au projet Sous-le-Signal

Les deux immeubles devraient accueillir une cinquantaine d’habitants.

Les deux immeubles devraient accueillir une cinquantaine d’habitants. Image: ATELIER D’ARCHITECTURE P. DUVILLARD SA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un no man’s land urbanistique est sur le point de disparaître à l’entrée d’Orbe. La Municipalité a levé les oppositions qui bloquent l’important projet immobilier prévu au lieu dit Sous-le-Signal, rapporte «L’Omnibus» dans son édition de vendredi. Deux immeubles abritant une trentaine de logements devraient sortir de terre d’ici quelques mois. Le site accueillait un garage-carrosserie, détruit par un incendie en 2009.

Le promoteur, Claude Schulz, n’avait pas tardé à monter un projet qui traîne pourtant depuis huit ans environ. Son avancée a été rendue difficile par la situation géographique de cette double parcelle de 3500 m2, dont le PPA a été validé en septembre 2016 par le Service du développement territorial. La réalisation du projet va entraîner une augmentation du trafic dans un secteur situé à proximité d’une école. Raison pour laquelle la Commune a dû repenser son accessibilité, ce qui a nécessité du temps. De même, la présence d’une station-service sur le site avant le sinistre de 2009 n’a pas facilité les choses. «Afin de s’assurer que le sous-sol n’était pas pollué, d’importants travaux d’inspection ont dû être conduits», explique Jonathan Remund, technicien communal à Orbe.

Ainsi, le carrefour qui y conduit sera modifié, de manière à augmenter la sécurité des piétons. Sa réalisation se fera de manière coordonnée avec la construction des deux bâtiments. Des immeubles de tailles sensiblement différentes. Le plus petit (230 m2) accueillera sur trois niveaux (il culmine à 9,3 mètres du sol) trois appartements de 3 pièces. Quant au rez-de-chaussée, il est intégralement destiné à des bureaux. Cette mixité se retrouvera dans le second immeuble, beaucoup plus volumineux: 1000 m2 d’emprise au sol et quatre niveaux pour un faîte dont la cote se situe à 13,5 mètres de hauteur. Là aussi, le rez sera affecté à des activités commerciales, puisque le promoteur a prévu d’y installer une station-service et son shop, ainsi qu’un commerce. Les étages abriteront pour leur part vingt-sept appartements, dont dix-huit de petite taille (cinq studios et treize deux-pièces).

Le début des travaux n’a cependant pas encore été planifié. Les quatre oppositions ont certes été levées par la Municipalité, mais les voisins directs du projet qui en sont les auteurs peuvent encore user de leur droit de recours. Ils s’inquiètent notamment de l’état du sous-sol et de la ventilation du parking souterrain commun aux deux bâtiments. (24 heures)

Créé: 24.04.2018, 09h19

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.