Trente-sept millions pour les archives fribourgeoises

Domdidier (FR)Les contours du futur centre de stockage que le Canton de Fribourg prévoit d’ériger dans la Broye sont connus.

Le canton de Fribourg souhaite implanter un centre de stockage sur cette parcelle voisine de l'usine Milupa à Domdidier.

Le canton de Fribourg souhaite implanter un centre de stockage sur cette parcelle voisine de l'usine Milupa à Domdidier. Image: google street view

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une surface brute de plancher de 23'836 m2 sur quatre niveaux, dont un rez-de-chaussée d’une double hauteur de 5,40 m et les étages de 3,20 m, ainsi que la possibilité de prévoir une extension future de 6000 m2 côté sud-ouest de la parcelle. Après avoir annoncé en mars son intention de stocker ses archives cantonales dans la zone industrielle de Domdidier, le Conseil d’État fribourgeois a publié lundi le projet de décret pour l’octroi du crédit d’engagement pour l’acquisition du terrain et l’équipement du bâtiment. Au total, l’investissement s’élèvera à 36,6 millions de francs.

Après avoir abandonné un projet d’implantation de ce centre de stockage inter­institutionnel cantonal (CIC) du côté de Schmitten, le Canton a analysé trois options de remplacement, à Givisiez, à Granges-Paccot et à Domdidier, avec la possibilité de reprendre la halle de l’entreprise Milupa. «La variante Domdidier était la plus favorable en raison de son coût global, de son prix avantageux au mètre carré, de sa disponibilité et de la planification», communique l’Exécutif.

Culture centralisée
À terme, le CIC abritera les dossiers de neuf services et institutions culturelles de l’État de Fribourg, dont notamment la Bibliothèque cantonale et universitaire (BCU) sur près de 8000 m2. Archives de l’État, château de Gruyères, Musée d’art et d’histoire, Musée d’histoire naturelle, Service archéologique, Musée romain de Vallon, Service des biens culturels ainsi que Vitrocentre et Vitromusée de Romont y abriteront aussi des documents. Et les 5% du stock profiteront de conditions différentes d’humidité ou de température.

Sur la facture finale, les coûts de construction sont estimés à 24 millions de francs et ceux d’équipement à 7. Achat du terrain et frais annexes font monter la facture à 36,6 millions. Un coût final auquel devraient être déduits 5 millions pour les contribuables fribourgeois, par le biais de subventions fédérales en faveur de la BCU.

Créé: 18.07.2018, 21h58

Articles en relation

L’herbier médical de Claude Roggen en livre

Broye Dans un bel ouvrage, le droguiste de Domdidier (FR) transmet une partie de son immense savoir sur les plantes qui nous soignent. Plus...

Florian Favre et Martin Schäppi décrochent les Mérites broyards

Broye Le pianiste Florian Favre et le cycliste Martin Schäppi se partagent les Mérites broyards 2015. Danilo Wyss reçoit un titre d’honneur et la FSG de Domdidier, un mérite d’équipe Plus...

Une trentaine de squelettes découverts à Domdidier

Broye Une nécropole médiévale a été retrouvée à Domdidier (FR), autour de l’ancienne église paroissiale. Certains vestiges remontent à la période romaine. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.