Passer au contenu principal

Le Tribunal cantonal de Fribourg classe l’affaire des jumeaux de l’A1

En avril 2010, un Français de 18?ans, à bord d’une berline volée, avait été tué par un policier vaudois dans le tunnel de Sévaz (FR), sur l’autoroute A1. L’ordonnance de classement rendue par le ministère public fribourgeois en juin dernier vient d’être confirmée. Publié le 14 novembre 2011.

Un Français de 18?ans, passager d’une berline volée qui forçait un barrage policier dans le tunnel de Sévaz (FR), avait été mortellement atteint par un gendarme vaudois le 18 avril 2010.
Un Français de 18?ans, passager d’une berline volée qui forçait un barrage policier dans le tunnel de Sévaz (FR), avait été mortellement atteint par un gendarme vaudois le 18 avril 2010.
OLIVIER ALLENSPACH

Le Tribunal cantonal de Fribourg confirme l’ordonnance de classement du ministère public fribourgeois, rendue en juin dernier, sur l’affaire de l’A1. Un Français de 18?ans avait été tué par un policier vaudois.

Le jeune homme qui venait de Vaulx-en-Velin (F) était le passager d’une des trois voitures de luxe volées à Lyss (BE) par des malfaiteurs de la région lyonnaise. Alors que le véhicule forçait un barrage policier dans le tunnel de Sévaz (FR), sur l’autoroute A1, entre Payerne et Yverdon, un gendarme vaudois a fait usage de son arme à sept reprises. Un tir traversa le pare-brise de l’Audi RS6 avant d’atteindre mortellement le passager.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.