L’UDC d’Yverdon lance un candidat à la Municipalité

PolitiquePascal Gafner brigue un siège à l'Exécutif. Reste à savoir si le parti bourgeois et le PLR feront ticket commun au 1er tour.

Pascal Gafner (32 ans) a été désigné comme poulain de l'UDC yverdonnoise, mardi soir.

Pascal Gafner (32 ans) a été désigné comme poulain de l'UDC yverdonnoise, mardi soir. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’ UDC et le PLR feront-ils front commun au 1er tour de l’élection à la Municipalité d’Yverdon le 28 février prochain? Les jeux ne sont pas encore faits. Les assemblées générales des deux partis en décideront à la mi-décembre. Ce qui est certain en revanche, c’est que le parti bourgeois alignera un candidat. Comme il y a cinq ans avec Alain Willommet. Mais plus encore comme l’an dernier, lors de la complémentaire, puisque c’est de nouveau Pascal Gafner (32 ans) qui a été désigné comme poulain de l’UDC yverdonnoise, mardi soir.

Quatre thèmes

Le graphiste, vice-président du Conseil communal, se lance dans la campagne électorale fort du résultat plus qu’honorable réalisé voilà douze mois. Durant sa campagne, il défendra quatre thèmes. Il y est, sans surprise, question de sécurité publique. «Un plan doit être mis en place pour disposer d’une vision globale sur les actions à mener à Yverdon-les-Bains», souligne-t-il. A cet égard, le président de la section locale de l’UDC entend ainsi contribuer à la préservation de l’espace public, accroître la présence des patrouilles pédestres, diminuer le deal de rue, renforcer la lutte contre les cambriolages et consolider les mesures engagées pour pacifier la vie nocturne.

Cette question d’une sécurité accrue, on la retrouve dans son deuxième cheval de bataille, à savoir le réaménagement de la place d’Armes. Pascal Gafner s’étonne en effet de l’envergure de ce projet communal. «Nous n’arrivons pas aujourd’hui à maîtriser la sécurité du parc japonais, dix fois plus petit. Dès lors, comment fera la police sur un terrain de jeu aussi grand? Et puis la Commune n’a pas les moyens financiers de se lancer dans la construction d’un parc à 15 millions», estime-t-il. Il aimerait par ailleurs voir se concrétiser le collège prévu aux Rives du Lac ainsi que la jonction du barreau sud de la route de contournement.

La gauche n'est pas surprise

A gauche, cette candidature ne surprend personne. Pierre Dessemontet, président du PS: «C’était attendu depuis la complémentaire. Elle va rendre l’élection plus intéressante, car elle offre une alternative politique de plus à la volonté de mainmise du PLR.»

Créé: 25.11.2015, 18h49

Articles en relation

Roses et Verts partent unis à l’assaut de la Municipalité

Yverdon-les-Bains Pour la première fois, les deux partis de gauche font d’emblée liste commune. Ils sont quatre et visent la majorité perdue. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.