L'UDC rejoint le PS et le PLR à la Municipalité

Sainte-CroixLe socialiste Sylvain Fasola et l'UDC Yvan Pahud étant les seuls candidats officiels, le second tour de l'élection complémentaire à Sainte-Croix est tacite.

Le socialiste Sylvain Fasola (gauche) et l'UDC Yvan Pahud (droite) sont élus à la Municipalité

Le socialiste Sylvain Fasola (gauche) et l'UDC Yvan Pahud (droite) sont élus à la Municipalité Image: Odile Meylan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux c’est assez, trois c’est trop? Mardi sur le coup de midi, Yvan Pahud a fait mentir l’adage. Après deux tentatives infructueuses en 2011 et 2016, le député UDC rejoint la Municipalité de Sainte-Croix. Une première pour son parti, représenté sur l’échiquier politique local – mais au niveau du Conseil communal – depuis les élections générales de 2011. Yvan Pahud a été élu tacitement, en compagnie du socialiste Sylvain Fasola, à qui il n’avait manqué que seize suffrages dimanche pour accéder directement à la Municipalité.

Sur le papier, l’entrée du parti bourgeois au sein de l’Exécutif ne bouleverse pas vraiment une Municipalité à majorité de droite depuis trois ans, qui clame volontiers travailler en bonne harmonie. Le trentenaire – il est né en 1980 – prive cependant le PLR de son troisième siège (sur cinq), puisqu’il remplace de facto Philippe Duvoisin, dont la démission prendra effet au 30 juin. Appelée à le remplacer, Laurence Varela était arrivée en quatrième position, dimanche, plus de 200 voix derrière Yvan Pahud. Au terme de son assemblée générale extraordinaire, le PLR a donc préféré renoncer.

S’il est parvenu à conserver ses deux sièges avec l’élection de Sylvain Fasola (qui remplacera donc numériquement le syndic Franklin Thévenaz comme membre de l’Exécutif), le PS a cependant échoué dans sa tentative de faire basculer la majorité à gauche. Constatant «que la population a choisi (ndlr: dimanche) des candidats de la jeunesse pour diriger la commune», le parti à la rose n’a pas voulu relancer son président Pierre-Alain Gerber dans la bataille d’un second tour. Forte du coup de jeune qui a soufflé sur les urnes, l’assemblée a plébiscité la candidature de Cédric Roten à la syndicature. PS, PLR et UDC ont quelques jours pour déposer leur liste officielle.

«Mais je ne serai pas candidat, coupe le nouvel élu UDC. Je pars du principe qu’il faut faire ses preuves à l’Exécutif avant d’en briguer la tête.» Son élection ne le coupe pas pour autant de l’envie d’aller s’asseoir au Palais fédéral. «Comme les syndics d’Aigle et de Vevey, ou le municipal de Lignerolle, j’estime qu’il est tout à fait possible d’assumer ces deux fonctions. Ce qui n’est en revanche pas le cas de la députation au Grand Conseil et au Conseil national.» (24 heures)

Créé: 21.05.2019, 12h58

Articles en relation

Ballottage général à Sainte-Croix pour seize voix

Election Sylvain Fasola (PS) arrive en tête devant l’UDC Yvan Pahud. Mais 150 bulletins n’ont pas pu être comptabilisés. Plus...

Le PS vise la majorité à l’Exécutif de Sainte-Croix

Élections Cinq candidats se disputeront les deux sièges vacants à la Municipalité. Le PLR ne lâche rien et l’UDC lance Yvan Pahud. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.