L'UDC veut des bus gratuits le samedi à Yverdon

MobilitéL’UDC milite pour une gratuité des bus en ville le samedi durant les travaux à la place d’Armes, qui vont priver le centre d'Yverdon de centaines de place de stationnement.

La proposition de l'UDC, qui a surpris la gauche locale, vise la période des travaux de la future place d'Armes. Un façon d'aider les commerces du centre.

La proposition de l'UDC, qui a surpris la gauche locale, vise la période des travaux de la future place d'Armes. Un façon d'aider les commerces du centre. Image: Olivier Allenspach/A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Et si vous laissiez votre véhicule dans les parkings situés à la périphérie d’Yverdon afin de prendre gratos le bus pour gagner le centre et y faire quelques emplettes? Le remuant UDC Ruben Ramchurn, en tout cas, y croit mordicus. Alors que la question de la gratuité des transports en commun fait régulièrement débat dans les hémicycles de tout bord, allant même jusqu’à déchirer certains partis, l’UDC yverdonnois compte déposer un postulat demandant d’étudier la question dans sa ville. «La gratuité des transports, on est beaucoup à l’approuver pour des cas précis et limités, avance Ruben Ramchurn. Là, on s’est dit que de le proposer un samedi, jour de grande affluence où toute la ville est saturée, et en vue des travaux du parking souterrain de la place d’Armes, ça fait sens. Quitte ensuite à faire le point et envisager ou non une suite.»

L’élu fait allusion à la mise en place du futur parking qui va redessiner le centre d’Yverdon, mais effectivement s’accompagner d’un plan de bataille avec force mesures compensatoires et délocalisation temporaire des centaines de places de stationnement afin d’éviter une gabegie totale jusqu’en 2024. L’UDC veut argumenter dans le sens d’une mesure pour les commerçants et pour le climat.

Le PLR, parti majoritaire à Yverdon, se dit intéressé par la proposition, notamment dans la mesure où elle contient un cadre et des limites. «Nous ne sommes pas en faveur d'une gratuité généralisée, note le président Laurent Roquier. Mais dans ce contexte, l'idée mérite d'être discutée.»

La gauche ne cache pas une certaine surprise à la réception de l’idée et attend poliment de discuter, d’abord en interne, de la proposition.

Pour mémoire, une demande de gratuité des transports pour les moins de 25 ans avait été demandée en 2012 par le PS.

Créé: 30.01.2020, 19h49

Articles en relation

Yverdon se prépare un centre (quasi) piéton

Urbanisme Plutôt connue pour ses projets de route et de parking, la deuxième ville du canton prépare la fermeture au trafic et la modération de tous les environs de la future place d'Armes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.