Passer au contenu principal

Unia attaque en justice le Black Friday nocturne d'Yverdon

Le syndicat, avec qui la Ville d'Yverdon se fâche régulièrement sur les Nocturnes commerciales de fin d'année, demande l'annulation urgente du «Black Friday» de vendredi soir.

Le torchon brûle depuis plusieurs années entre la Ville d'Yverdon et le syndicat UNIA au sujet des nocturnes de fin d'années.
Le torchon brûle depuis plusieurs années entre la Ville d'Yverdon et le syndicat UNIA au sujet des nocturnes de fin d'années.
Olivier Allenspach (A.)

Pourrez-vous allez faire vos achats de Noël ce vendredi soir à Yverdon ? Rien n'est moins sûr. Le syndicat Unia vient de déposer un recours urgent auprès du Tribunal cantonal. Selon les militants, la prolongation d'horaire autorisée par la Municipalité ce vendredi (20h au lieu des 18h30 habituels) au motif du «Black Friday», ce coup d'envoi anglo-saxon des achats de fin d'année, n'a aucune base légale.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.