Unis contre l’ouverture tardive des commerces

BroyeDes employés payernois ont récolté 1971 signatures contre l’ouverture prolongée des magasins le samedi, même si la demande a été retirée en janvier.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mercredi soir, une douzaine d’employés de divers magasins payernois étaient réunis pour remettre à la Municipalité une pétition contre une ouverture prolongée des commerces le samedi. L’automne dernier, la société des commerçants (SIC) avait déposé une demande auprès des autorités pour pouvoir fermer à 18 h plutôt qu’à 17 h, comme c’est le cas actuellement.

Seulement, la SIC a retiré cette requête en janvier, estimant plus judicieux d’attendre les conclusions du débat fédéral en cours. Alors, pourquoi remettre tout de même ces 1971 signatures? «Nous avions lancé cette pétition en décembre, la présenter malgré tout est une façon de montrer que les clients nous soutiennent, car de nombreuses signatures sont celles d’habitants de Payerneet des environs», explique une employée. «Tous les jours nous venons avant l’ouverture et nous partons une demi-heure après la fermeture. On veut toujours fermer plus tard, mais jamais on ne nous propose de commencer plus tard le matin», renchérit une consœur.

Christelle Luisier, syndique de Payerne, ainsi que des municipaux et des représentants de la SIC étaient présents pour recevoir les paraphes. Quelques minutes après, les pétitionnaires étaient de retour devant l’Hôtel de Ville, déçus de ne pas s’être entretenus plus longuement avec les auto rités.

Créé: 05.02.2015, 07h24

Articles en relation

A Payerne, l’extension des horaires des magasins interpelle

Broye Prolonger l’ouverture des commerces payernois les samedis ne se fera pas sans compensation pour le personnel, prévient le syndicat Unia. Des négociations sont en cours. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.