Des victimes pourraient encore se trouver dans l'une des rames

Granges-MarnandAlors qu'un des trains a rétréci de 8 mètres dans le crash, la police n'exclut pas que des passagers puissent encore être prisonniers d'une rame. La thèse privilégiée est celle du non respect de la signalisation.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Suite à la collision entre deux trains lundi soir à Granges-Marnand, la police a donné mardi à la mi-journée des précisions sur les circonstances du drame, en présence du directeur général des CFF Andreas Meyer.

Quelque 25 personnes ont été hospitalisées suite au crash, vers 18h45, entre deux trains, à 200 mètres de la gare de Granges-Marnand. Le conducteur d'un des trains, un Payernois de 24 ans, a été tué par le choc. Sa famille, domiciliée à l'étranger, s'est rendue sur place. La plupart des blessés ont pu quitter l'hôpital. Deux adultes et un enfant sont encore hospitalisés mais leurs jours ne sont pas en danger.

«La rame dans laquelle le pilote est mort a rétréci de 8 mètres, a indiqué le porte-parole de la police cantonale vaudoise, Jean-Christophe Sauterel. Dans cet immense amas de ferraille, il n'est pas exclu que des victimes n'aient pas encore été localisées.»

Après la dislocation des deux trains, dans la nuit de lundi à mardi, et la désincarcération du pilote vers 1h30, la rame où se trouvait celui-ci sera acheminée aujourd'hui par la route dans un dépôt des CFF à Yverdon, où elle sera inspectée par les enquêteurs, afin notamment de s'assurer qu d'autres victimes ne se trouvent plus à bord. Une opération extrêmement délicate qui ne peut être effectuée sur les lieux, a précisé Jean-Christophe Sauterel.

Non respect de la signalisation
La thèse privilégiée à ce stade par la police pour expliquer la tragédie est le non-respect de la signalisation lumineuse du train régional arrêté en gare de Granges-Marnand. Celui-ci devait rallier Lausanne mais ne devait partir qu'après le passage du train Regio-Express qui relie Lausanne à Payerne sans s'arrêter à Granges-Marnand. Les deux trains circulaient à l'heure.

Le train régional qui reliait Payerne à Granges-Marnand est un train qui s'arrête à tous les arrêts de la ligne. Il roulait à 40km/h au moment de l'impact et le pilote a actionné le système de freinage d'urgence. Quant à la vitesse du Regio-Express, elle n'a pas encore pu être déterminée. Les deux boîtes noires pourront donner plus d'informations à ce sujet. Elles ont été prélevées, mais pas encore analysées.

-->Un des conducteurs a été retrouvé sans vie
-->Réactions sur le web et les réseaux sociaux
-->La collision de Granges-Marnand est la 2e plus grave en 10 ans

Créé: 30.07.2013, 12h31

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.