Passer au contenu principal

Vide, le Comptoir s’est proposé comme hôpital de crise

Les immenses tentes de la manifestation reportée au 28 août ne devraient pas être utilisées pour les malades.

Plus de 6000 mètre carrés de tente sont inutilisées à Yverdon, dans l'espoir de pouvoir accueillir la manifestation fin août.
Plus de 6000 mètre carrés de tente sont inutilisées à Yverdon, dans l'espoir de pouvoir accueillir la manifestation fin août.
Jean-Paul Guinnard

Le coût du montage de ces plus de 6000 m2 de tentes, des infrastructures, avec raccordement électrique et chauffage, c’est ce qui pourrait bien poser des questions sérieuses sur la pérennité du Comptoir du Nord vaudois à Yverdon. Tout était prêt pour la tenue de la 46e édition le 27 mars au parc des Rives.

C’était compter sans le coronavirus, qui a reporté la manifestation de cinq mois. «Nous avons eu l’autorisation de laisser les structures en place jusqu’à fin août», explique le président, Pierre Gasser, qui va croiser les doigts d’ici là.

En attendant, le Comptoir a mis ses infrastructures à disposition du Canton, arguant que les tentes pouvaient être converties en hôpital de campagne. «Il n’y a plus qu’à appuyer sur un interrupteur. Ensuite tout est modulable et libre», poursuit Pierre Gasser. Le Département de la santé a accueilli poliment la proposition et remercie. Mais en l’état, la reconversion des lieux de la grand-messe du Nord vaudois en vaste site de crise, à l’image des structures montées par la Santé des armées à Mulhouse (F), est peu probable.

«Nous n’avons pas été dans une situation de saturation des hôpitaux comme ailleurs, évoque le chargé de communication de l’État-major cantonal de conduite, Jean-Christophe Sauterel. Il n’est pas prévu de monter des sites de soins intensifs ailleurs dans la mesure où les infrastructures hospitalières sont suffisantes. Nous avons encore mille lits, dont 200 de soins intensifs, disponibles dans le canton et on peut encore monter en puissance.»

Quant au Comptoir, il espère survivre, malgré le désistement de plusieurs exposants

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.