Passer au contenu principal

Trop vieux, l’Hôpital de la Broye va se moderniser

Afin de mettre à niveau un hôpital vieux de plus de 40 ans, le HIB prévoit un nouveau bâtiment pour 2021.

Directeur du HIB, Laurent Exquis a présenté les visions d’agrandissement du site de Payerne.
Directeur du HIB, Laurent Exquis a présenté les visions d’agrandissement du site de Payerne.
JEAN-PAUL GUINNARD

«Je suis né en 1973, soit l’année de fin de la construction du bâtiment principal de l’Hôpital intercantonal de la Broye (HIB) à Payerne. Depuis quelque temps, j’ai besoin de porter des lunettes. Comme moi, le HIB a besoin d’entretien.» Vice-président du Conseil d’établissement du HIB et préfet de la Broye fribourgeoise, Nicolas Kilchoer a usé de la métaphore vendredi, lors d’une conférence de presse sur la stratégie de l’établissement médical et ses intentions d’agrandissement.

Selon un planning optimiste, le centre de soins espère pouvoir inaugurer un nouveau «bâtiment des lits» à l’horizon 2021, à l’arrière du corps central de l’hôpital actuel. D’ici à la fin de l’année, le HIB sera d’ailleurs propriétaire de tous les terrains sur lequel l’établissement est implanté. Devisé à 47 millions de francs, auxquels il faudra ajouter près de 10 millions pour les équipements et le mobilier, le projet a été présenté en début d’année aux Conseils d’État vaudois et fribourgeois, qui ont donné leur aval dans le courant de l’été. Les capacités d’investissement actuelles du HIB avoisinant les 16 millions de francs, les deux cantons devront encore cautionner le futur emprunt.

Chambres plus modernes

Dans le but de commencer la construction en 2020, soit au déménagement prévu de l’EMS Les Cerisiers, bâti sur le lieu imaginé pour l’extension du HIB, un concours d’architecture pourrait être lancé dès l’année prochaine. «Ce nouveau bâtiment nous permettrait de moderniser notre établissement, avec des chambres plus modernes à un ou deux lits, contre quatre à cinq actuellement, puis de transférer tous les biens du bâtiment historique pour rénovation et transformation dès 2022, étage par étage», détaille Laurent Exquis, directeur du site. À terme, 115 à 120 lits pourraient être disponibles à Payerne contre 105 actuellement. Ils permettraient de faire face à la forte croissance démographique broyarde et au vieillissement de la population.

Un pôle de compétence

Souhaitant être l’hôpital de confiance et de référence des Broyards, le HIB a également présenté une stratégie future en huit axes principaux. «Nous voulons rester un pôle de compétence reconnu en matière de soins aigus et de réadaptation», ont martelé le directeur et le vice-président. Outre les travaux visant à augmenter le confort des patients, l’hôpital souhaite aussi renforcer son attractivité pour ses collaborateurs. Ainsi, la CCT-San, qui améliore les conditions de travail, est entrée en vigueur début octobre. Dans le même temps, il s’agit d’optimiser les ressources et la capacité d’investissement. Tout un programme.

----------

HIB au Comptoir broyard Dans le cadre de la prochaine foire régionale, l’hôpital régional proposera des dépistages du diabète et mettra en avant son centre du métabolisme, du 17 au 26 novembre. À découvrir

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.