Les vins se nommeront Cave l’Abbatiale

PayerneAvec son œnologue Gilles Musy, Payerne souhaite dynamiser sa cave et revoir toute sa gamme.

Patron des 13 hectares de vignes payernoises en Lavaux, Gilles Musy souhaite dynamiser la Cave l'Abbatiale.

Patron des 13 hectares de vignes payernoises en Lavaux, Gilles Musy souhaite dynamiser la Cave l'Abbatiale. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Développer la clientèle privée et le secteur restauration: tels sont les objectifs que se sont fixés Payerne et son œnologue, Gilles Musy, pour ces prochaines années. Pour ce faire, un véritable plan de bataille a été présenté jeudi à un Conseil communal conquis, en commençant par une nouvelle ligne graphique sous l’appellation Cave l’Abbatiale. «C’est plus simple et cela fait toujours référence à Payerne», a détaillé le jeune patron des 13hectares de vignes à Lavaux.

Répartis entre Épesses, le château de Montagny, à Aran, et celui de Bertholod, à Lutry, ces 13hectares seront totalement en production d’ici à 2024. «De quoi doubler les capacités, car actuellement nous louons 3hectares et un autre est arraché. Sur les 8hectares et demi en production, deux sont écoulés en vrac, mais quand on connaît le marché du vrac, c’est loin d’être idéal», a expliqué l’ingénieur, tout en rappelant que le chapitre des vignes est déficitaire. Pour y remédier, légère hausse des prix et économies sont au menu. «En modifiant les étiquettes tout en gardant une ligne graphique stable et en uniformisant les bouteilles, il est possible d’économiser jusqu’à 25000 francs», poursuit-il.

Le vigneron souhaite aussi aller davantage au contact de la clientèle. Les crus payernois seront ainsi présents lors de plusieurs événements, dont une première au salon Divinum, à Morges. Nouvelles offres de visite, caves ouvertes payernoises (du 4 au 8juin) ou horaires d’ouverture modifiés sont également prévus. «Actuellement, celui qui n’est pas retraité n’a quasi aucune chance de pouvoir pousser la porte de nos locaux», ajoute Gilles Musy.

Pour une question d’image, les vins de Payerne veulent aussi viser la gastronomie. «En dehors de Payerne, aucun restaurant ne propose nos vins à sa carte», a-t-il constaté en conclusion.

Créé: 07.02.2020, 21h15

Articles en relation

Payerne confie ses vins à un jeune œnologue plein de passion

Viticulture Formé dans le Vully, le Broyard Gilles Musy est le nouveau patron des caves de Payerne, qui possèdent 13 hectares à Lavaux. Portrait. Plus...

Payerne mise sur la qualité pour rentabiliser son vignoble

Viticulture Les vignes que la cité de Berthe possède en Lavaux sont en mutation. Le prochain millésime portera la marque d’un nouvel œnologue. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.