Un vote blanc des jeunes sur «No Billag» à Payerne

DémocratieSoutenue par le canton de Vaud, une expérience vise à inciter les 14-17 ans à se prononcer sur les objets du 4 mars.

Sahide Krasniqi, Hakim Baci, Xavier Antille et Marie Berchier travaillent sur le PPC Jeunes en Action, qui veut inciter la jeunesse payernoise à voter sur les objets du 4 mars prochain.

Sahide Krasniqi, Hakim Baci, Xavier Antille et Marie Berchier travaillent sur le PPC Jeunes en Action, qui veut inciter la jeunesse payernoise à voter sur les objets du 4 mars prochain. Image: SEBASTIEN GALLIKER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Je m’informe davantage sur Internet que via la télévision ou la radio. Mais vu les emplois en jeu dans ces médias, j’aurais tendance à voter blanc.» Comme Marie Berchier, sa collègue du projet professionnel concret (PPC) Jeunes en Actions, Xavier Antille peine à se forger une opinion sur l’initiative populaire «No Billag», qui sera soumise au vote populaire le 4 mars prochain. Les avis de leurs collègues Hakim Baci et Sahide Krasniqi sont plus tranchés. Pour eux, la redevance, c’est du passé.

Comme ces quatre étudiants du Gymnase intercantonal de la Broye (GYB), quelque 1380 jeunes de 14 à 17 ans seront appelés à voter à blanc dans le cadre d’un PPC déjà organisé l’an dernier sous la conduite de Dino Belometti, responsable Jeunesse et intégration à la Commune de Payerne. Ces jeunes proviennent du GYB, mais aussi de l’école professionnelle, du Semo, de l’Ecole de la transition ou des écoles secondaires dès la 10H. Et cette année, la démarche est placée sous la loupe du Service des communes du Canton de Vaud, qui pourrait ensuite le reproduire dans d’autres régions. L’objectif est de stimuler leur sens civique. Xavier et Hakim ont ainsi organisé un débat sur «No Billag» avec des jeunes de l’École de la transition (ex-Opti).

«Le Canton nous fournira notamment des fac-similés des cartes de votes que reçoivent tous les citoyens vaudois et le Service des communes organisera aussi une formation au dépouillement de votations», explique Dino Belometti. Via des urnes placées dans les secrétariats des établissements concernés, le scrutin sera ouvert du 24 février au 2 mars et les résultats seront connus le 7 mars, au lendemain du dépouillement. L’occasion de voir si les jeunes voteraient comme leurs aînés. (24 heures)

Créé: 06.02.2018, 16h17

Articles en relation

Près de 1200 jeunes seront invités à voter «à blanc»

Payerne Une expérience veut inciter les 15-17 ans à s’informer puis à se prononcer sur les objets du 12 février. Ce scrutin «à blanc» sera comparé à celui des adultes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Manifestation contre Monsanto, paru le 22 mai 2018
(Image: Bénédicte) Plus...