Yverdon accompagne (enfin) sa taxe déchets

PolitiqueLe Conseil de la deuxième ville du canton propose un compromis de mesures visant à adoucir la très controversée taxe déchets, introduite dans la douleur fin 2018. La Ville doit encore revoir son règlement.

Yverdon a mis difficilement son système d'élimination des déchets en conformité avec la législation fédérale. Son Conseil vient de proposer une série de mesures pour adoucir la très impopulaire taxe, lancée fin 2018.

Yverdon a mis difficilement son système d'élimination des déchets en conformité avec la législation fédérale. Son Conseil vient de proposer une série de mesures pour adoucir la très impopulaire taxe, lancée fin 2018. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Est-ce l’ultime relent de l’affaire de la taxe déchets? Introduite dans la douleur à Yverdon, derrière commune vaudoise à se mettre en règle, cette facture individuelle de 91 fr. 55 avait déclenché un déversement de recours et de réactions outrées des citoyens. Manquait une inconnue, le visage des mesures d’accompagnement, sur lesquelles les élus yverdonnois n’étaient pas parvenus à se mettre d’accord l’an dernier. Après des mois de tractation, ces mesures, les voici. Les entreprises employant un équivalent temps plein seraient exonérées, les familles à bas revenus bénéficiant de bon d’achat auraient une hausse de 50% des aides, ainsi que des mesures environnementales. Une enveloppe prélevée sur le budget communal devrait permettre de financer les courses d’écoles et sorties scolaires non obligatoires. Quelque 4200 écoliers pourraient en bénéficier. «Des axes forts. On ne voulait donner une enveloppe sans contenu à la Municipalité», commente le PLR Maximilien Bernhard.

Verdict? «Il faudra y travailler», réagit le municipal Marc-André Burkhard, qui sait qu’il doit à tout prix parvenir à ficeler un nouveau règlement d’application et un système de facturation, cette fois-ci, opérationnels, d’ici à la fin de l’année: «On va examiner toutes ces propositions. N’oublions pas que nous devons financer le système avec cette taxe. Elle ne peut pas être vidée par trop d’interventions.» Yverdon doit en effet financer 60% de l’élimination de ses déchets par ladite taxe qui devait rapporter 2,4 millions à la Ville. En sachant que les élus, suite notamment à une concession du PLR, espèrent désormais atteindre l’équivalent de 1,2 million d’aide.

Un agacement certain Détail piquant, la commission interpartis devait se pencher sur les multiples recours déposés par l’envoi des factures 2018. Elle s’y est refusée, cachant mal un certain agacement dans les rangs du Conseil. «Nous payons tous la mauvaise gestion de ce dossier et nous en sommes aux dégâts latéraux», a lâché Daniel Cochand, PLR, à la tribune. Une gestion peut-être surévaluée, imaginent plusieurs élus qui pointent du doigt un montant proche des 600'000 francs apparus dans les comptes de la Ville. Le produit d’une surfacturation de la taxe déchets? Jeudi soir, le municipal bottait en touche.

Restera un point en suspens, concernant les seniors. Actuellement, ils peuvent obtenir un remboursement de ladite taxe à hauteur de 50%. Une mesure «électoraliste et arrosoir» avait dénoncé l’opposition, et pas seulement. Le retraité Daniel Cochand avait lui-même fait recours à titre personnel contre ce remboursement, estimant que les seniors qui en avaient les moyens pouvaient participer au financement de l’élimination des déchets de manière volontaire et solidaire. La commission a laissé tomber la besogne. «Il fallait trouver le plus petit dénominateur commun entre les formations politiques, commente le socialiste Julien Wicki. Mais il faut s’attendre à ce qu’on y revienne lorsque le règlement modifié repassera devant le Conseil.»

Ce ne sera pas la dernière passe d’armes. Au passage, les élus se sont aperçus que la taxe au sac, l’autre 40% du financement de l’élimination des déchets, ne rapportait plus assez. Or, augmenter le prix du sac ne dépend cette fois-ci plus que de la seule Cité thermale, mais bel et bien de toute la région.

Créé: 22.06.2019, 13h36

Articles en relation

Quelles solutions au casse-tête de la taxe déchets à Yverdon?

Ordures Un groupe de travail interpartis planche sur des ajustements pour éviter un nouveau tsunami de recours. Plus...

Yverdon admet des couacs avec sa taxe déchets

Ordures Ployant sous les recours, la Ville renonce à percevoir 115'000 francs de factures. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.