Yverdon déclare «l'urgence climatique»

PolitiqueLa deuxième ville du canton est la première Commune vaudoise à voter «l'urgence climatique». Une résolution symbolique, qui fait suite aux manifestations et au mouvement étudiant.

La Ville d'Yverdon décrète prioritaire la lutte contre le réchauffement climatique. Une action symbolique qui fait suite aux manifestations estudiantines dans le canton.

La Ville d'Yverdon décrète prioritaire la lutte contre le réchauffement climatique. Une action symbolique qui fait suite aux manifestations estudiantines dans le canton. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Prems! Après le refus (pour l’instant) d’Aubonne et avant que Lausanne ne se penche sur l’objet, le Conseil communal d’Yverdon a voté jeudi soir, au terme d’un débat rocambolesque, «l’urgence climatique» dans la deuxième ville du canton. Elle devient ainsi la première Commune vaudoise, à la suite du Grand Conseil, à prendre cette résolution aussi symbolique que décriée.

Il s’agissait d’une des revendications des grévistes du climat, brandie à moult reprises sur les banderoles. Elle a été, le même soir, acceptée par le Conseil sous la forme d’une motion signée par tous les partis, à l’exception de l’UDC. Une commission sera formée, afin de mettre sur pied un «plan climatique communal».

Pour la droite de l’hémicycle, la résolution déposée dans la foulée par le camp rose-vert allait toutefois trop loin. «On se lance dans une analyse des mesures prises ces quinze dernières années, des millions ont déjà été votés en faveur du climat, déclarer l’urgence climatique au niveau local sans en faire le bilan, je ne le comprends pas», argumente le PLR Maximilien Bernhard. «Il n’y a pas de clivage à avoir sur cet objet, ce n’est pas de la récupération politique, et on ne dit pas que nos municipaux ne font rien, a plaidé le socialiste Julien Wicki, également enseignant au Gymnase d’Yverdon. C’est seulement prendre acte que le climat est un sujet urgent. Des jeunes ont forgé cette déclaration et nous demandent de le reconnaître symboliquement.»

Emportant une poignée d’élus à droite, la gauche a fait passer la résolution par 43 oui contre 36 non, dans le Parlement vaudois, où le cénacle siégeait spécialement. Bon. Et maintenant? Yverdon va-t-elle revoir toutes ses pratiques et tout décider à l’aune de la fonte du permafrost? «Ces réflexions sont depuis longtemps dans notre mentalité. S’inquiéter pour ces enjeux est juste. Mais en faire un effet d’annonce sans avoir d’objectifs pratiques, c’est plus problématique», soupire le syndic, Jean-Daniel Carrard. Pour lui, le risque est au final d’investir beaucoup d’énergie dans des efforts «millimétriques» à l’échelle locale. «Cette résolution a joué sur la sensibilité qu’on a sur ce qu’on va laisser à nos enfants», poursuit l’édile.

C’est la commission votée jeudi soir qui devra accoucher de propositions de fond.

Créé: 02.05.2019, 22h48

Articles en relation

L'élue solitaire sort de sa réserve pour le climat

Morges Une motion sur la stratégie énergétique de la ville a mis en lumière l'isolement des vert'libéraux. Plus...

Il faudra apprendre à résister aux vagues de chaleur

Climat Les pics de température seront plus nombreux, plus longs, plus intenses. Le nombre de morts augmentera à chaque degré supplémentaire de 2% à 5%. Plus...

[VIDEO] Le pont Chauderon bloqué «pour le climat»

Lausanne Extinction Rebellion, qui prône la désobéissance civile pour forcer les gouvernements à agir, a lancé deux semaines d’actions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...