Yverdon va aussi examiner les voyages de ses élus

PolitiqueAprès Genève et Lausanne, le débat sur les frais, forfaits, voyages et cadeaux auxquels ont droit les municipaux gagne la deuxième ville du canton de Vaud. Une étude interne va être menée.

La Municipalité d'Yverdon va examiner les frais de ses élus. Une étude est en cours et le Conseil communal s'y intéresse. Ce qui sera rendu public n'est en revanche pas encore déterminé par l'Exécutif.

La Municipalité d'Yverdon va examiner les frais de ses élus. Une étude est en cours et le Conseil communal s'y intéresse. Ce qui sera rendu public n'est en revanche pas encore déterminé par l'Exécutif. Image: Olivier Allenspach

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après les volumineux frais de la Municipalité de Genève, l’affaire des voyages de Géraldine Savary en Sibérie et de Pierre Maudet à Abu Dhabi, voici venir le tour de la Municipalité d’Yverdon.

Une question de transparence

Jeudi soir, le conseiller communal Stéphane Balet a innocemment demandé si la Municipalité d’Yverdon allait faire preuve de la même transparence que celle de Lausanne, qui a rendu publics ses règlements, frais, forfaits, et autres déplacements le 21 novembre dernier. «Après les révélations sur des pratiques douteuses de certains élus, qui jettent le discrédit sur la classe politique», a précisé le socialiste. «Idéalement, il faut aussi aller plus loin et examiner les jetons de présence. La transparence, c’est aussi montrer des bonnes pratiques.»

Du côté d’Yverdon, sont notoires deux récents voyages de tout ou partie du collège municipal, parfois avec conjoints. L’un au Japon, dans le cadre des liens d’amitié (attention, ce n’est pas encore un jumelage) avec le bourg de Kagamino. Ainsi qu’un autre, en mai 2017, dans le bourg sicilien de Collesano. Pour la petite histoire, Stéphane Balet y était aussi en qualité de président du Conseil. En 2018, le coût des relations de bon voisinage était devisé à 119'000 francs.

«On va faire cette photographie. Ce sera aussi l’occasion de se poser les questions sur des us et coutumes qui datent»

«C’est évidemment un sujet qui nous interpelle. Un bilan a déjà été demandé pour voir quels sont les coûts des prestations que consomme la Municipalité, réagit le syndic Jean-Daniel Carrard. On va faire cette photographie. Ce sera aussi l’occasion de se poser les questions sur des us et coutumes qui datent. L’essentiel, c’est d’avoir des règles claires.»

Dans l’immédiat, doivent faire l’objet d’examen les frais de logements, repas, déplacements, voyages sur le territoire communal, en Suisse ou à l’étranger, cadeaux reçus dans le cadre des fonctions, autres avantages perçus, abonnements CFF, places de parcs et autres indemnités. Aucune carte de crédit n’est connue. La question de savoir ce qui sera, ou non, rendu public, n’est pas encore tranchée, prévient la Ville.

Créé: 08.12.2018, 16h58

Articles en relation

Le voyage à Grenade de Géraldine Savary énerve

Cadeau La conseillère aux États a accepté un déplacement tous frais payés à Grenade en 2015. Ce qui provoque des réactions contrastées. Plus...

Les voyages russes n’avaient rien d’illégal

Voyages Pascal Broulis et Géraldine Savary ont fait des séjours privés. Le Ministère public vaudois renonce à une instruction pénale. Plus...

Guillaume Barazzone capitule face aux affaires

Notes de frais Le conseiller national et conseiller administratif PDC genevois ne démissionne pas, mais renonce à briguer le renouvellement de ses mandats en octobre 2019 et avril 2020. Plus...

Luc Barthassat a été le plus dépensier, suivi de Pierre Maudet

Notes de frais Comme promis, le Conseil d’État a livré le détail de ses notes de frais. Pour Antonio Hodgers, il est normal qu’il y ait des différences. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.