Passer au contenu principal

À Yverdon, les habitants veulent retrouver la nuit

Les résultats de l’étude lancée par le Service des énergies sont clairs: l’intensité de l’éclairage public doit diminuer.

Plusieurs points sont très clairement exprimés par la majorité des participants.
Plusieurs points sont très clairement exprimés par la majorité des participants.
D.R.

«Les résultats sont spectaculaires, se réjouit Pierre Dessemontet, municipal des Énergies à Yverdon-les-Bains. Les participants à la consultation proposent un changement d’approche auquel on ne s’attendait pas: alors que le principe était jusque-là d’éclairer uniformément la ville, on devrait désormais partir du noir et se poser la question de ce qu’il est nécessaire d’éclairer, et à quel niveau d’intensité.» La restitution de la démarche participative sur l’éclairage public yverdonnois, intitulée LUMY, a eu lieu mardi soir. Environ une trentaine de personnes se sont rendues à l’Hôtel de Ville pour en découvrir les conclusions.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.