Passer au contenu principal

À Yverdon, une rupture de conduite crée un énorme jet d'eau

Mardi matin, des pierres ont été projetées à 15 mètres de haut en pleine rue commerçante. Sans faire de blessé.

«On a enfermé nos clients à l’intérieur de notre magasin le temps que l’eau soit coupée, raconte une employée de McOptic, à la rue d’Orbe, à Yverdon. Le jet montait facilement à 15-20 mètres de haut et des gros cailloux tombaient un peu partout dans la rue.» Mardi matin, vers 11h30, une impressionnante rupture de conduite a causé l’amusement des uns, et la panique des autres. «On est jumelé avec Genève, maintenant?», sourit un retraité, qui observe la scène, juste derrière les policiers venus fermer la route. «Vous avez vu la taille des pierres? Des gens ont été touchés?», s’écrie un jeune adolescent, qui traversait la chaussée sur sa trottinette, quelques instants seulement avant l’accident.

Contacté, Pierre Dessemontet, municipal des Énergies, se veut néanmoins rassurant. «Aucun blessé n’est à déplorer, assure-t-il. Nous sommes encore en train d’estimer l’ampleur des dégâts. Je peux déjà vous dire qu’ils sont importants.»

«On a cru que la fuite était terminée. Puis, d’un coup, cela a explosé et c’est reparti de plus belle»

Selon le gérant du magasin d’optique situé à moins de cinq mètres de là, l’eau a commencé à jaillir alors que des ouvriers faisaient des travaux sur site. «Il y a d’abord eu une petite poussée et tout s’est subitement arrêté, indique-t-il. On a cru que la fuite était terminée. Puis, d’un coup, cela a explosé et c’est reparti de plus belle.» Pierre Dessemontet confirme ces propos. «Ce matin, une entreprise extérieure à la Ville refaisait la couche de béton, explique-t-il. Cette conduite, une des plus importantes d’Yverdon, a déjà eu un souci la semaine dernière.» Toutefois, pour l’heure, aucun élément ne permet de lier l'accident et les travaux.

«L’eau a été coupée moins de 10 minutes après le signalement de la rupture de conduite, poursuit le municipal. Actuellement, (ndlr: à 12h15), l’intervention de la police et des pompiers est toujours en cours.» Sur place, plusieurs personnes déblaient les gravats entourant l'impressionnant cratère, d'environ 3 mètres de diamètre, laissé par le jet. «On a vraiment eu de la chance, souffle un passant. Heureusement, les secours sont rapidement intervenus.»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.