Un nouveau bâtonnier et une vice-bâtonnière pour les avocats

VaudMe Elie Elkaim succède à Me Christophe Piguet. Une femme, Me Antonella Cereghetti, a été élue vice-batonnière.

Elie Elkaim, le nouveau bâtonnier des avocats vaudois, entouré d'Antonella Cereghetti, vice-bâtonnière, et de l'ex bâtonnier Christophe Piguet.

Elie Elkaim, le nouveau bâtonnier des avocats vaudois, entouré d'Antonella Cereghetti, vice-bâtonnière, et de l'ex bâtonnier Christophe Piguet. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La tradition se déroule tous les deux ans: l'Ordre des avocats vaudois, qui compte 550 membres, élit son bâtonnier. Me Elie Elkaim a été désigné vendredi pour succéder à Me Christophe Piguet. Le poste a été particulièrement exposé ces derniers mois en raison du drame de Payerne, en mai 2013, au cours duquel la jeune Marie, 19 ans, a été assassinée.

Me Christophe Piguet s'était engagé en vue de défendre la magistrate qui avait laissé le meurtrier sortir de prison avant la tragédie. Au nom de l'indépendance de la justice, il s'était opposé à la volonté de certains députés de mener leur propre enquête au sein de l'ordre judiciaire. Cela lui a valu des critiques politiques mais aussi un soutien d'une grande partie des avocats et des magistrats.

Son successeur, Me Elie Elkaim, entend garder cette ligne: «L’indépendance de la justice est un principe fondamental. C’est un acquis démocratique fragile qui doit être défendu. L’Ordre des avocats continuera ce combat». Il sera secondé par Me Antonella Cereghetti qui, dans deux ans, devrait accéder au poste de bâtonnière. Ce sera une première dans le canton de Vaud. Certains avocats critiquent la sensibilité de gauche de Me Cereghetti, ou plutôt «progressiste» comme elle le dit elle-même: «Je pense que la fonction de bâtonnier se situe au-delà des clivages politiques. On ne brigue pas ce poste pour des raisons politiques», affirme-t-elle.

Sur ce sujet dans notre édition imprimée de samedi: le bilan contrasté du «bâtonnat» de Me Piguet, l'importance des droits de l'homme pour Me Elkaim et un coup de projecteur sur Me Cereghetti

Créé: 21.03.2014, 18h51

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.