Nouveau cap pour le projet de Pôle Muséal

Grand Conseil La commission chargée d'étudier les demandes de crédits pour la plate-forme de musées lausannois annonce qu'elle les appuie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le 18 décembre 2013, le Conseil d'Etat vaudois avait adopté trois décrets concernant 30,63 millions de francs pour la construction du futur Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA), 12,95 millions de francs pour les études du pôle muséal, et 400'000 francs pour un crédit d'étude concernant l'avenir du Palais de Rumine. Après examen, la commission du Grand Conseil annonce ce mardi 18 février qu'elle appuie ces demandes de crédit.

Le projet a plu à la commission qui a «souligné les aspects créateurs de richesse de ce projet culturel d'importance». Il a d'ailleurs été accepté par 16 voix contre 1 et il sera bientôt soumis au Grand Conseil.

Créé: 18.02.2014, 14h42

Articles en relation

Les opposants au pôle muséal se battront jusqu’au bout

Lausanne Le Collectif Gare a déposé un recours devant le Tribunal fédéral. Il ne part pas perdant, mais en cas d’échec, il envisage de lancer un référendum Plus...

Le Conseil d’État demande 43 millions pour le Pôle muséal

Vaud L'exécutif a adopté trois décrets concernant la construction du futur Musée cantonal des Beaux-Arts et la seconde phase du Pôle muséal. Plus...

La BCV verse 3,5 millions en faveur du futur musée des Beaux-Arts

Vaud La plateforme pôle muséal à Lausanne reçoit une nouvelle donation. Plus...

Galerie photo

Le futur visage du Pôle muséal

Le futur visage du Pôle muséal Le Conseil d'Etat vaudois demande au Parlement 43,5 millions pour le Pôle muséal qui devrait voir le jour d'ici 2017 à la place de l'ancienne halle aux locomotives de la gare de Lausanne.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.